Repos

Avis sur Ma vie avec John F. Donovan

Avatar Mysthos
Critique publiée par le

(Légers spoliers)

Le repos : la quête de notre personnage principal et ce que vous n’aurez pas devant ce film. Et oui car Ma vie avec John F. Donovan vous fait passer de l’harcèlement scolaire à un acteur pétant un plomb sur un plateau de tournage. Mais la plus grande force de ce film est celle dont on en sais le moins : Donovan, on ne sais presque rien de ce personnage juste qu’il a entretenu une correspondance avec un gamin rêveur, que c’est un acteur reconnu et qu’apparemment il est homosexuel. On ne sais même pas si sa mort est finalement un suicide ou un accident, ce qui est sur c’est que John est probablement un des personnages les plus tristes de ces dernières années.

J’ai un truc à vous avouer, je ne suis pas un grand fan de Xavier Dolan, j’avais vu Mommy et cela m’avait pas énormément marqué. Donc c’est en nouveau spectateur que je suis allé voir ce film et bordel quelle surprise. Les acteurs sont excellents (Kit Harrington dans la scène où il tabasse son cadreur, Natalie Portman qui sort un peu de son registre et nous livre une mère surprotectrice mais touchante et Jacob Tremblay nous prévoie une carrière brillante). La réalisation est surprenante et très maîtrisée (ce qui me donne envie de laisser une seconde chance à Xavier Dolan) je pense notamment à ce plan au début du film qui devient de plus en plus flou ou aux très gros plans qui permettent de se rapprocher des personnages mais il y a tellement de bonnes idées que j’en oublie certainement. En gros Dolan a fait un putain de boulot.

L’écriture est aussi fantastique, on a le droit à des dialogues très bien écrit et à des citations qui deviendront certainement cultes comme le dialogue entre le grand père et Donovan ou le : « Je veut juste dormir » qui sont révélateurs de la détresse de John.

Donovan est par ailleurs un personnage fascinant et merveilleusement joué par Kit Harrington qui arrive à mettre toutes les nuances et les subtilités de ce personnage à l’écran. A la fois fêtard et solitaire, attentionné et violent, ces excès de rage nous frappent directement et ses pleurs (cachés) nous noient avec lui dans ses malheurs. Certains détails qu’il donne à sa relation avec Rupert (celui avec qui il a une correspondance) comme le restaurant où il écrit ou ce feutre vert particulier rajoute de la profondeur à cette histoire.

Histoire centrée autour de la mort de ce personnage dont on ne saura rien et de l’interview de Rupert des années après, Rupert et peut être même devenu Donovan mais ça c’est à vous de me le dire donc je vous conseille fortement ce film et bon repos.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 271 fois
3 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Mysthos Ma vie avec John F. Donovan