Ennui profond

Avis sur Ma vie avec John F. Donovan

Avatar Alexandre Masson
Critique publiée par le

Après trois ans d’absence, revoilà Xavier Dolan dans une énième variation cinématographique de ses thèmes favoris (ou plutôt de ses obsessions) : la dépression, l’homosexualité et les relations mère/fils. Au travers d’un récit centré sur une correspondance épistolaire entre un jeune garçon et son idole, Dolan raconte, une nouvelle fois, l’histoire de sa vie. Pour l’anecdote, à huit ans, le jeune Dolan avait écrit une lettre à son modèle de l’époque : Leonardo DiCaprio. Cela pourrait être intéressant pour un premier film, mais quand on a déjà vu « J’ai tué ma mère », « Mommy » ou encore « Juste la fin du monde », ça commence à tourner un peu en rond et même à devenir un peu trop narcissique. Dolan a connu le succès en parlant de lui, alors il continue à parler de lui. C’est une recette qui fonctionne même si ça devient un peu lassant.

Heureusement pour le spectateur, Dolan meuble l’absence d’originalité par une très belle réalisation (avec de magnifiques plans serrés sur le visage des personnages), une très bonne bande musicale et une excellente direction artistique. Les prestations de Kit Harington, Nathalie Portman, Susan Sarandon et Kathy Bates sont, à ce titre, particulièrement remarquables. Reste que le film est long et que, malgré une phase de montage qui a duré 2 ans (ce qui laisserait supposer que Dolan lui-même ait eu du mal à trouver une version cohérente), la narration manque cruellement de rythme.

En bref, mis à part quelques jolis plans, quelques bonnes musiques et la performance des acteurs, ce film est d’un ennui profond. C’est peut-être la raison qui a poussé les distributeurs internationaux à la prudence. En effet, à ce jour, le film n’est sorti qu’en France. A éviter donc, sauf pour les aficionados de Xavier Dolan …

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 188 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Alexandre Masson Ma vie avec John F. Donovan