Affiche Ma vie avec Liberace

Critiques de Ma vie avec Liberace

Téléfilm de (2013)

Inside Michael Douglas, le test amant de Soderbergh...

Loin de moi l’idée de vouloir faire du mauvais esprit, je ne suis pas comme ça (pas toujours), mais j’ai trouvé ce film franchement culotté. Surtout de la part de Michael Douglas et Steven Soderbergh, deux talents en fin de carrière dont on peut dire, toujours sans mauvais esprit, qu’ici leur sujet les habite. S’il s’agit là du testament cinématographique de Soderbergh, c’est un sacré pari que... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

20 5
Avatar Jambalaya
8
Jambalaya ·

So terrific

La gloire du pianiste Liberace, qui fut, parait-il, énorme aux États-Unis, n’a jamais atteint l’Europe. Pour la majorité des spectateurs, il s’agira d’abord d’une découverte, celle d’un artiste adulé du public (essentiellement des femmes âgées), homosexuel vivant dans l’ombre à l’époque, vers les années 70, où la sortie du placard n’était guère prisée – rappelons que c’est en 1985 que Rock... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

19 1
Avatar Patrick Braganti
8
Patrick Braganti ·

Critique de Ma vie avec Liberace par Filmosaure

Michael Douglas brille de mille feux dans cette adaptation pêchue du livre biographique de Scott Thorson. Un film un peu simple mais porté par la performance mémorable de ses deux acteurs principaux. Éconduit par les studios Hollywoodiens jugeant le script “trop gay”, Steven Soderbergh se tourne vers la chaîne HBO pour produire Behind the Candelabra (Ma vie avec Liberace) sous forme de téléfilm.... Lire l'avis à propos de Ma vie avec Liberace

16 2
Avatar Filmosaure
7
Filmosaure ·

Ça c'est de la performance d'acteur !!!

Hollywood étant très audacieux ou très tolérant sur la question de l'homosexualité, Steven Soderbergh a dû se résoudre à transformer son projet de film en téléfilm HBO, qui eux par contre n'ont jamais hésité à prendre des risques considérables. L'histoire, le biopic d'un pianiste homosexuel ayant été une big star et dont la richesse, le bling-bling, l'extravagance et le... Lire l'avis à propos de Ma vie avec Liberace

11 3
Avatar Plume231
6
Plume231 ·

"Too much of a good thing is wonderful"

C’est une histoire écrite mille fois, et qui finit inévitablement mal, celle d’un gigolo comme un autre qui s’attache à la star gay hollywoodienne qui l’entretient. Mais Soderbergh, lui-même fan de Liberace, arrive à rendre cette histoire toute particulière, et touchante. Suivre le destin de Scott, son tomboy, permet de découvrir par une perspective intime celui de l’excessif Liberace, vieille... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

12 2
Avatar Lucie L.
7
Lucie L. ·

Critique de Ma vie avec Liberace par B-Lyndon

Porté par deux acteurs au summum de leur talent, Steven Soderbergh fait ses adieux au cinéma avec cette tragédie de chambre, enveloppé dans son écrin de velours, faisant sourdre une cruauté et une noirceur bien réelle dans le monde maniéré et prétendument propice aux rêves qu'il dépeint. C'est avant tout un film sur le pouvoir, le rapport de force amoureux, la domination. Il est drôle,... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

11
Avatar B-Lyndon
4
B-Lyndon ·

Critique de Ma vie avec Liberace par pierreAfeu

Il y avait au moins deux manières de mettre en images le récit amoureux de Walter Liberace et Scott Thorson. La première se serait inspirée de l'homme de scène, kitch et outrancier, dans la mise en scène frénétique et flamboyante d'une relation finalement classique [l'homme de pouvoir vs le pouvoir de la jeunesse]. La seconde, plus profonde, aurait fouillé l'âme de ces hommes en émois, dans une... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

11 3
Avatar pierreAfeu
5
pierreAfeu ·

What a story. It's got everything but a fire at the orphanage.

La combinaison gays + SIDA ayant probablement effrayé les studios, c’est HBO qui finança Behind the Candelabra ce qui, par extension, fit que le film ne fut diffusé en salle. Le long-métrage de Steven Soderbergh traite de la vie du pianiste virtuose Władziu Valentino Liberace, aka Walter Liberace, de 1976 jusqu’à sa mort à... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

8 3
Avatar Jake Elwood
5
Jake Elwood ·

Critique de Ma vie avec Liberace par Manny

Présenté à Cannes comme un téléfilm (les distributeurs américain ayant semble-t-il eu peur de sortir le film en salle) mais aussi comme le dernier long-métrage de la carrière de Steven Soderbergh, Behind the Candelara a de quoi intriguer. C'est en salle que l'on peut le découvrir chez nous et constater si oui ou non, Soderbergh a réussi son pari de raconter une courte tranche de la vie de... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

7
Avatar Manny
7
Manny ·

Bling !!!!!

Il est dommage que ce film soit seulement un film télé. Les performances des 2 acteurs principaux ont été ignorées par les principales académies US et c'est bien dommage. Liberace est un symbole des années 60 et 70 aux USA. Un personnage haut en couleur et en flamboyance dont l'homosexualité est, de façon tout à fait incroyable, restée ignorée des masses jusqu'à sa mort. Un peu comme... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

3
Avatar Anilegna
7
Anilegna ·