👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Après avoir étudié son processus de création pour un cours sur les films en mélange de prises de vues réelles et animation à Vienne l'année dernière, j'attendais beaucoup de ce film. À tel point que je craignais d'être terriblement déçu par le résultat final... Que nenni! Le film "Ma Vie de Courgette" dépasse toutes mes espérances! D'un point de vue technique, le film est maitrisé. L'animation est assez fluide pour un film d'animation en volume: les personnages ont des expressions assez humaines pour qu'on puisse s'y identifier, l'action est rapide et sans accros, les décors sont somptueux... Mentions spéciales pour les scènes d'ambiance à la neige ou lors de l'orage qui savent mettre en valeur la beauté ou la noirceur de la scène. Pour le premier film de stop-motion suisse (et en passant son premier long-métrage), le réalisateur Claude Barras a frappé très fort techniquement. A tel point que je me demande si une coopération avec les fameux studios Aardman ne serait pas une excellente idée pour un futur projet. Mais revenons en au film. J'avais surtout des craintes au niveau de l'histoire. Le sujet principal du film, l'histoire de Courgette qui se retrouve dans un orphelinat suite au décès de sa mère, était un très beau sujet mais très compliqué à aborder dans un film plutôt orienté jeune public. Si on essayait de trop l'édulcorer le film risquait de tomber dans la niaiserie et le propos ne devenait plus qu'un prétexte, mais de l'autre coté si on essayait d'en faire un film très sérieux on perdait la cible première du film, le jeune public. Il fallait donc essayer de trouver un juste milieu. Pari réussi! Le sujet est abordé avec suffisamment de finesse, d'une certaine forme de naïveté et de poésie pour intéresser le jeune public sans perdre les adultes. Le côté sombre reste dans certaines scènes clés importantes, sans jamais être traumatisant. Les interactions entre personnages sont bien faites et le doublage apporte quelque chose de très humain au film (à tel point que ma mère pensait en entendant la bande-annonce à la radio que c'était un film avec des acteurs). Je suis donc allé voir le film accompagné de ma mère (elle m'a bassiné pour qu'on aille voir un film d'animation, alors que d'habitude c'est à moi de la trainer pour aller en voir un!), ma sœur et mon jeune cousin de 9 ans. Les réactions de ces derniers ont conforté mon opinion: ils sont restés scotchés devant l'écran sans broncher pendant toute la durée du film, alors qu'ils sont rarement aussi calmes au cinéma et y sont allés en trainant un peu les pieds. Le film n'est clairement pas adapté pour les tout-petits, mais pour les jeunes du niveau primaire/collège (à partir de 6-7 ans environ) ce film est parfait pour découvrir les sujets pas toujours faciles à aborder: la mort, l'abandon, la violence, l'amour, la famille, l'amitié... Son Cristal du long métrage et le prix du public au Festival international du film d'animation d'Annecy est largement mérité et j'espère qu'il sera retenu dans la liste finale de l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. La Suisse a misé sur le bon cheval cette année. 10/10

il y a 5 ans

6 j'aime

1 commentaire

Ma vie de Courgette
Behind_the_Mask
8

Les maux d'enfants

L'abandon de l'enfance, l'isolement, la négligence, sa maltraitance, la première scène de Ma Vie de Courgette n'a pas besoin de mots pour les porter. Il suffit d'une mansarde vide au mur nu et blanc,...

Lire la critique

il y a 5 ans

72 j'aime

7

Ma vie de Courgette
takeshi29
9

Dans la famille Courgette, je voudrais celui qui reste

Courgette Camille Simon Ahmed Alice Jujube Béatrice Qui n'aiment pas les flics... sauf Raymond L'abandon La perte Le deuil La différence L'enfance L'amitié La solidarité L'espoir Le...

Lire la critique

il y a 5 ans

42 j'aime

10

Ma vie de Courgette
Seemleo
9

Le bonheur est chose légère

"Le bonheur est chose légère" chantait Jean Villard Gilles. Ce film touché par la grâce distille le bonheur, la joie de vivre et la délicatesse. Sa force c'est sa tension dramatique proche de la...

Lire la critique

il y a 5 ans

30 j'aime

4

Ma vie de Courgette
KaiserM
10

Au-delà de mes espérances!

Après avoir étudié son processus de création pour un cours sur les films en mélange de prises de vues réelles et animation à Vienne l'année dernière, j'attendais beaucoup de ce film. À tel point que...

Lire la critique

il y a 5 ans

6 j'aime

1

L'Odyssée
KaiserM
8
L'Odyssée

La chute d'une icone

Ayant grandi avec les films et la philosophie de Jacques-Yves Cousteau, le visionnage de ce film était assez dur pour moi. Malgré la scène atroce du massacre des requins du Monde du Silence, j'avais...

Lire la critique

il y a 5 ans

6 j'aime

2