Affiche Macbeth

Critiques de Macbeth

Film de (2015)

Valhalla rising

L’odeur putride de la mort envahit Macbeth dès sa première séquence. Mort à qui on couvre les yeux sous les ténèbres d’une Ecosse vide de cœur, à l’horizon de ces longues plaines neigeuses. Justin Kurzel prend position et son adaptation contemplative et surnaturelle de Shakespeare, sera une longue complainte d’un homme vers sa propre déchéance. S’attaquer à une pièce telle que Macbeth n’est... Lire la critique de Macbeth

65 7
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

La folie palpable

Difficile exercice (si on peut appeler ma critique comme ça...) d'aborder le deuxième long-métrage de Justin Kurzel après son troublant et austère Crimes de Snowtown. Car en plus de ne pas être un fin connaisseur ni même un adepte du style Shakespeare et donc de Macbeth (la lecture de la pièce s'est plus faite par obligation avant de voir le film que par plaisir), la patte insufflée dans... Lire la critique de Macbeth

43 4
Avatar -Icarus-
9
-Icarus- ·

You either die a hero, or you live long enough to see yourself become the vilain

MacBeth depuis son écriture par Shakespeare en 1606 a eu les honneurs de brillantes adaptations cinématographiques à l’image de la renversante version d’Akira Kurosawa. Ici c’est Justin Kurzel, un réalisateur australien de 41 ans connu pour Les Crimes de Snowtown, qui nous propose sa lecture de la pièce et sa... Lire l'avis à propos de Macbeth

37 4
Avatar La-Li-Lu-Le-Lo
8
La-Li-Lu-Le-Lo ·

Maudite soit cette langue qui murmure à mon oreille.

C'est peu de dire que cette nouvelle adaptation de la célèbre pièce de William Shakespeare, signée par Justin Kurzel, cinéaste remarqué grâce au tétanisant Snowtown, me donnait envie. Casting alléchant (même si peu fan de l'anglais de Marion Cotillard), tournage en Ecosse et en Grande-Bretagne, premières images suintant bon la... Lire la critique de Macbeth

49 15
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

The milk oh human madness.

Face à un monument littéraire, plusieurs choix s’offre à l’adaptateur : l’audace et la liberté, garante d’une affirmation singulière s’inscrivant sur les traces du glorieux ancêtre, à la manière de Kurosawa et son splendide Château de l’araignée ; le respect et... Lire la critique de Macbeth

66 5
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Un grand film jailli de nulle part.

Je ne sais pas si grand monde l'aura vu venir, celui-là. À vrai dire j'ai un peu de mal à trouver par où commencer pour décrire à quel point ce que j'ai vu est puissant et beau... parce que l'esthétique crépusculaire, les comédiens habités, la majesté de la musique, ça, à la rigueur, les premières images le laissaient assez présager, et c'est une chose ; mais l'intensité, cette espèce de... Lire la critique de Macbeth

21 5
Avatar trineor
9
trineor ·

Rise and Fall of Macbeth

Ca doit faire plus d'un an maintenant que j'attends la sortie de Macbeth. Shakespeare, l'une de ses plus grandes pièces, en anglais dans le texte, ET avec Michael-Blue-Eyed-Fassbender! Comment pouvait-il en être autrement? Seulement trop d'attente peut mener vers énormément de déception. Parce qu'il faut bien que je relève les points positifs, allons-y. Bon, les acteurs, et à mon... Lire la critique de Macbeth

24 6
Avatar EIA
4
EIA ·

Mon roi

Orson Welles, Roman Polanski et même Béla Tarr, rien que ça, s’y étaient déjà confrontés avec plus ou moins d’éclat et de triomphe, et seul Akira Kurosawa, en transposant la plus sombre des pièces de Shakespeare dans le Japon médiéval (Le château de l’araignée), avait livré une œuvre éblouissante où s’invitaient théâtre nô et grandeurs esthétiques. Justin Kurzel, lui, mise avant tout... Lire la critique de Macbeth

12 1
Avatar mymp
8
mymp ·

Game of Thrones

Adapter du Shakespeare en 2015 relevait déjà du défi. Les plus grands cinéastes s'y sont attelés : On citera notamment Orson Welles et Akira Kurosawa, qui ont anobli le nom de Shakespeare au cinéma, en adaptant notamment Macbeth. Le premier point se pose là, passer derrière deux références du cinéma un peu moins de 60 ans après est risqué : comment s'inscrire dans leur pas... Lire l'avis à propos de Macbeth

28 6
Avatar カンガルー
7
カンガルー ·

Froid comme la glace, rouge comme le sang.

Avant d’être engagé sur le projet de l’adaptation du jeu vidéo Assassin’s Creed en fin d’année, le réalisateur australien Justin Kurzel, encore très méconnu, s’est attaqué à l’adaptation d’une des plus célèbres pièces de William Shakespeare avec celle de Roméo et Juliette et d’Hamlet. Mais sa faible distribution dans les salles... Lire la critique de Macbeth

11 11
Avatar Maximemaxf Sonozaki
6
Maximemaxf Sonozaki ·