Avis sur

Mad Max 2 : Le Défi par FlyingMan

Avatar FlyingMan
Critique publiée par le

Doté d'un budget plus confortable et d'une présentation de Mad Max faite dans le premier volet, le second avait donc tout en main pour entrer directement dans le vif du sujet. Dans les premières minutes, Miller développe d'ailleurs encore mieux son univers post-apocalyptique, une société en proie à la rarification du gasoil. Thème ingénieux et qui ne cesse d'être d'actualité. Tout était donc dans ses mains, or, au lieu de développer le thème de la vengeance de Mad Max, Mad Max 2 se retrouve emprisonné dans une trame scénaristique basique et déjà vu cent fois. Mad Max découvre un fort disposant de la précieuse ressource et qui demande de l'aide, devenu un loup solitaire suite au premier volet, il ne veut plus se prendre d'affection ou faire confiance à un de ses contemporains, mais Max finira tout de même par aider son prochain. Sniff que c'est beau ! 1h30 autour de ce seul évènement, ca fait cheap quand même ! En plus, malgré le budget 10x plus conséquent, Mad Max 2 fait les mêmes erreurs que pour le 1 (accélérés, mauvaise répartition de l'action...), pire même, ce sont des vilains à la limite du ridicule, entre défilé de la gay pride et party sadomasochiste, que doit affronter Mel Gibson. Seules les 5 dernières minutes du film relèvent le niveau par un joli twist et fait garder en bouche un semblant de goût de "pas si mal tout compte fait" au téléspectateur. Mais rappelons-nous les 85 minutes précédentes très moyennes. Heureusement, il reste au film un Mel Gibson ultra charismatique, de la bonne violence stylé Mad Max et de bonnes courses poursuites dans le désert. Mais le premier opus était lui bien plus brute de décoffrage...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 297 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de FlyingMan Mad Max 2 : Le Défi