👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Il aura fallu une bande-annonce pour mettre le feu aux poudres. On n'osait plus y croire, mais la saga Mad Max allait renaître de ses cendres en 2015, de la main même de son créateur. Et de la plus belle des manières.

A peine quelques secondes d'introduction et nous voilà partis pour quasiment 2 heures d'action intense. Pas de doute, c'est bien l'univers de Mad Max qui se dévoile sous nos yeux. Tous les marqueurs sont là : une terre de désolation, des individus plus étranges et déjantés les uns que les autres, des voitures trafiqués à la pelle, et une lutte de tous les instants pour la survie. On ne peut être que conquis par l'hallucinante direction artistique. Couplée à une mise en scène maîtrisée de bout en bout, le spectacle s'avère virtuose. On frôle parfois le grotesque ou le n'importe-quoi, mais sans jamais tomber dedans. Le scénario, humaniste, simple mais efficace, s'avère étrangement d'actualité.

On passera sur quelques incohérences, facilités scénaristiques ou éléments d'histoire qui mériteraient d'être développés : de toutes façons, la folie qui règne sur le film et son énergie emportent tout.

​​​​​​​Si l'absence de Mel Gibson ne se fait pas trop remarquée, il est clair que le personnage de Max passe au second plan. D'animal sauvage, hanté par son passé, il regagne en humanité au contact des fugitives avec qui il fait équipe. L'interprétation de Tom Hardy est plutôt convaincante, mais Charlize Theron fait une Furiosa vraiment charismatique. Non seulement elle s'impose en tant qu'héroïne d'action, mais elle parvient en quelques regards à faire passer beaucoup d'émotions. Il faut dire que le film est avare en dialogues, et qu'à ce titre les visages des différents personnages sont relativement bien mis en valeur, iconiques à souhait. Si on ajoute à tout cela un bad guy (Immortan Joe) réussi, on obtient un opéra furieux qu'il faut foncer voir. Et revoir.

Fatal_Horror
10
Écrit par

il y a plus d’un an

Mad Max - Fury Road
Torpenn
5

Max et l'effet railleur

J'ai perdu l'habitude de me précipiter voir les dernières grosses sorties lors des premiers jours, mais baste ! Un cas de force majeur m'oblige à filer au cinoche aujourd'hui et quoi de mieux que les...

Lire la critique

il y a 7 ans

231 j'aime

152

Mad Max - Fury Road
Gand-Alf
10

De bruit et de fureur.

Il y a maintenant trente six ans, George Miller apportait un sacré vent de fraîcheur au sein de la série B avec une production aussi modeste que fracassante. Peu après, adoubé par Hollywood, le...

Lire la critique

il y a 7 ans

206 j'aime

25

Mad Max - Fury Road
Vincent_Ruozzi
9

Sur les routes de Valhalla

Je viens de vivre un grand moment. Je ne sais pas si c’est un grand moment de cinéma, mais ce fût intense. Mad Max: Fury Road m’en a mis plein la gueule. Deux heures d’explosions, de fusillades et de...

Lire la critique

il y a 7 ans

181 j'aime

21

Relic
Fatal_Horror
9
Relic

RELIC | Critique vacillante

Premier long-métrage de Natalie Erika James, Relic vient tout juste d'arriver dans les salles, précédé de critiques plutôt élogieuses outre-atlantique, évoquant Mister Babadook de Jennifer...

Lire la critique

il y a plus d’un an

2 j'aime

Prometheus
Fatal_Horror
8
Prometheus

PROMETHEUS | Critique à la recherche de ses origines

Préquelle d'Alien ou film indépendant de la saga ? Fausse bonne idée ou nouveau chef d'oeuvre de la SF ? Autant de questions depuis la mise en chantier de Prometheus et du choix de Ridley Scott...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

3

Jusqu'en enfer
Fatal_Horror
8

JUSQU'EN ENFER | Critique damnée

Après un "petit" détours du côté des productions Marvel, le temps d'une trilogie Spiderman remarquée, Sam Raimi revenait au genre qui l'a fait connaître, l'horreur, avec le bien nommé Jusqu'en enfer...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime