VALHALLA !

Avis sur Mad Max - Fury Road

Avatar Madghast
Critique publiée par le

Ces derniers temps, j'ai quitté le temple du cinéma et la grand messe de la séance pour vendre mon âme au Streaming. Ces derniers temps, on me demandait un trop grand sacrifice : a prêt de 10 euros la séance vous comprenez...

Pourtant, après la bande annonce alléchante, je me suis résolu a aller voir Mad Max Fury Road au cinéma, même si mon porte feuille criait a 'assassinat, parce qu'il y a certains film qui prennent toute leurs dimension au cinéma et qui laissent toujours un peu leur âme sur le petit écrans..

Pour finir, je suis un rôliste, ce qui veut dire que je peux -parfois- pardonner un mauvais film au nom de bonnes idées ou de trouvaille scénaristiques intéressante, et il faut dire que ses derniers temps je n'avais pas grand chose a me mettre sous la dent en la matière.

Ces prolégomènes ( Fufufufufu ! Oui, j'me la pète a utiliser des gros mots intello qui tâche !) étant posés, vous avez une idée de sur quelle base je peux juger un film.

ET P...TAIN CE FILM EST UNE CLAQUE !

A priori, pas de réflexion, juste une action quasi non stop pendant deux heures. Un scénario simple qui tiens presque sur un ticket de métro mais qui en fait sert a l'efficacité du propos. Pas de long blabla, on montre plus qu'on ne papote. C'est un petit bijoux visuel, les images sont magnifiques, la musique accompagne l'action sans la dévorer complètement.

On sent un passé derrière chaque personnage, mais on ne s'y attarde pas non plus, parce que la survie des personnages se joue dans le présent immédiat.

Charlize Theron est tout simplement fantastique, elle réussit dans ce film ce que Demi Moore avait tenté sans réussir dans G.I. Jane. Son personnage joue sur un pied d'égalité avec Max, mais même les femmes qui l'accompagne sont plus que des princesses en détresses. Son jeu fait qu'avec autant de dialogue et presque autant d'exposition, elle vole la vedette a Tom Hardy, ce qui n'est pas spécialement gagné.

Maintenant, les sujets qui fâche :

Ici et là, j'ai lu que le manque de gore avait poussé certains à croire que Miller s'était auto censuré, pourtant Conan le Barbare pour un résultat identique, n'était pas spécialement si gore que ça, et personnellement, je n'ai jamais pensé que la qualité d'une oeuvre puisse être jugée a l'hectolitre d'hémoglobine versée.

Et j'en rajouterais une sur l'hypocrisie globale du système de censure : ce film est violent :

Une femme enceinte se fait rouler dessus, et juste avant sa mort, on effectue une césarienne sur son bébé... qui ne survit pas ! Le méchant se fait arracher la bouche et la gorge, un autre finit broyer et brûler vif... je dois continuer ?

Mais outre la violence physique, il y a aussi toute la violence morale d'une société tyrannique au bord de l'abysse...

Je passerais sur les "accusations" de féminismes qui ne parleront qu'aux mou du bulbe et les renverraient à cette citation de Joss Whedon lors d'une interview :

Journaliste : - Alors, pourquoi créez-vous des personnages féminins forts ?
Joss Whedon : - Parce que vous me posez encore la question !

Et vous aurez remarquer que depuis tout ce temps, je ne parle d'aucun des moments de bravoure et d'action qui anime le film ou du taux de CGI maintenu au minimum... vous commencez a comprendre que ce film est un peu plus qu'il n'y paraît.

Ce film est aussi viscéral que le bon vieux Conan premier du nom. Il parle de religion, il parle d'écologie, il partage de condition humaine, il parle de politique, il parle de la vie, mais Il est comme un de ses rêves qui vous atteint au cerveau en passant d'abord à vos tripes.

EDIT : Oh ! Et outre les allusions aux précédents films, Miller sait saluer ceux qui se sont approprier son univers avec un certain panache. Pour preuve, les "War boys" dont on peut aisément penser qu'ils viennent en ligne direct de ce vieux clip de Duran Duran

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 618 fois
8 apprécient

Autres actions de Madghast Mad Max - Fury Road