Eh les copains ma femme se barre vous voulez pas m'aider à la ramener ?

Avis sur Mad Max - Fury Road

Avatar dedal
Critique publiée par le

Il y a des divorces qui se passent bien, et d'autres moins. Là le gars est plutôt du genre à mal prendre que sa femme se barre avec son gosse. Bon ça arrive et c'est un bon sujet à traiter. La dernière fois que j'avais vu un film qui parlait de divorce c'était une séparation, un film iranien pas mal du tout qui permettait de mieux comprendre la société iranienne, ses contradictions.
Là c'est pas la civilisation iranienne, c'est la citadelle, un groupement barbare dans lequel l'esclavage est la règle et le culte de l'ayat... du chef est l'élément central. Non mais en fait c'est un film occidental et ça permet de sonder les contradictions de notre société : son rapport à la liberté, au respect de la vie humaine, à la condition de la femme. Espoir ou rédemption ? L'espoir passe par la rédemption pour Furiosa. La rédemption n'empêche pas l'absence d'espoir pour Max.
Oui en fait ça n'est pas qu'un film sur le divorce, ça va au delà et puis spoil la meuf meurt au milieu du film spoil mais je trouvais que c'était une bonne grille de lecture : ça amène aux contradictions de notre société entre culte de l'individu et respect de la vie humaine, entre soif de liberté et de pouvoir.
Max passe dans ce film comme un fantôme, disparaissant derrière sa barbe au début, puis derrière sa "muselière" et finalement disparaissant dans la foule à la fin du film. Mais Furiosa qui trouve sa rédemption en revenant sur le lieu de son calvaire, le Warboy qui trouve la sienne dans l'amour et Immortal Joe qui ne la cherchera jamais ailleurs que dans le culte de lui même font tous de magnifiques personnages secondaires.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 302 fois
2 apprécient

Autres actions de dedal Mad Max - Fury Road