Mad Max : Fury Road ; Je suis furieux

Avis sur Mad Max - Fury Road

Avatar Sébastien Federici
Critique publiée par le

Alors que les épreuves du bac sont bientôt terminées, lançons-nous dans une petite dissertation pour ce Mad Max.

Sujet : Pourquoi ce film est-il si mauvais ?
Introduction : Un coup de fusil à pompe dans la gueule, c'est l'effet que l'annonce de ce quatrième opus à donné aux cinéphiles fans du premier opus des années 80. Mais ma première vision de la bande annonce à donner un sérieux coup d'impuissance à ma fébrilité à visionner le film. Je vais quand même tenter, dans une première partie, de trouver des qualités à cette merd...pardon, à ce film tandis que dans la seconde, qui sera beaucoup plus longue, je vais me délecter de citer les défauts.

Bon, c'est un Mad Max et cela est déjà un bon point. AHAHHAHAHAHAH ! A part le premier, culte à mes yeux, je trouve les deux autres pathétiques. Le défi et au delà du dôme du tonnerre n'ont pas su passer les années et n'ont pas la profondeur du premier opus.
Passons. Il est indéniable que ce Max est film d'action et qu'il ne se prend pas la tête et effectivement il se la prend si peu que j'ai cherché le scénario pendant deux heures et je ne l'ai pas trouvé.
Mais de nos jours, un film d'action à gros budget sans effets spéciaux c'est comme la mer sans les vagues, comme les vagues sans l'écume, comme l'écume sans le sel, comme le sel sans ...le poivre.
Des trucages, il y en a, beaucoup, mais mal fait. Les cgi vous sautent, malheureusement aux yeux comme les voitures tout au long du film et me font amèrement regretter que les cascades ne soient pas réalisées sans assistances informatiques, comme on nous l'avait laissé entendre un temps.
Voilà, je viens d'énumérer ce que j'aurai pu trouver de valable et je vais maintenant me pencher sur les défauts et je vous invite à prendre une chaise, une clope et un café ( si vous le désirez bien sûr) parce que cela risque d'être long.

Tout d'abord je tiens à donner un prix tout particulier au jeu de Tom Hardy car quel homme peut se targuer de tenir la même expression neutre durant une telle aventure ( je me fais tirer dessus, pas grave, je me prends une flèche dans la main, pas grave, je suis hanté par le fantôme de ma fille, pas grave ect ect). Finalement je le préfère avec le masque de Bane.
Mais ne vous inquiétez pas, les autres acteurs le suivent à la trace. Ils peuvent avoir des noms qui peuvent être cools, Immortan Joe, Imperator Furiosa ou encore le Mange-personne (qui au passage ne sert à rien) leur jeu est aussi plat que l'encéphalogramme des morts du film et leur charisme rivalise avec celui d'une huître sur l'étal d'un poissonnier. II ne suffit pas de porter des costumes sympas pour l'être aussi.
Et tout ce joli petit monde s'en met plein la gueule au milieu du désert. Et ici aussi, pas une fois je n'ai ressenti une quelconque empathie envers les personnages qui se font défoncer la tête ou qu'ils meurent dans un fracas de tôle. et ce à cause d'une réalisation qui ne casse pas une patte à un canard boiteux. Quand je pense à la mort de la femme de Max et de son fils, scène durant laquelle mes poils se hérissent, ou bien le simple gros plan sur les yeux du motard qui va mourir, mon cœur se serre encore. Dans Fury Road, je ne ressens rien à part l'ennui.
De plus, Est-ce que l'un des véhicules du film vous a autant marqué que l'interceptor de Mad Max ou bien encore la Ford Falcon ? Le Porte-guerre ? Entre conduire un camion et une voiture avec un V8 boosté à la nitro, mon choix est déjà fait.
Il y a aussi le fond et la forme. En fait non, il n'y pas de fond (à part celui touché par George Miller) contrairement au premier où l'on pouvait parler d'amour, d'amitié, de vengeance, de violence et de mort. Il nous reste la forme me direz-vous, je vous répondrai que nenni. Avec des effets spéciaux pourris je ne peux même pas m'extasier devant la tempête de sable engloutissant le monde alors que dans le Conan de Milius, je suis toujours admiratif en voyant le barbare traversant un simple champ. Question de charisme et de savoir faire.
Je ne parlerai pas de la musique du film puisqu'il n'y rien à en dire et encore moins de l'univers post-apocalyptique avec ces religions mélangeant carrosserie et Walhalla.

Pour finir, et je pense que vous l'avez comprit, je n'ai vraiment pas aimé Fury Road. Du coup je me pose une question; en visionnant cette chose, n'ai-je pas perdu deux heures de ma vie ?

PS : Histoire de chipoter et de me faire encore quelques ennemis, je ne peux m'empêcher de remarquer que les "femmes-ventres" esclaves de Immortan Joe sont des mannequins de 45kg 349 grammes exactement, sans le moindre grain de beauté disgracieux et possédant des dents si blanches que le KKK en est jaloux. Alors oui, je veux bien admettre qu'elles ont bénéficié d'un régime de faveurs mais je pense quand même qu'on nous prends ouvertement pour des cons. Tout comme l'accident de malade de Max et de Nux dont ils se sortent totalement indemnes, sans la moindre fracture, sans la moindre égratignure. On nous prends pour des cons.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 395 fois
2 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Sébastien Federici Mad Max - Fury Road