Critique N°164 : DreamWorks part en voyage.

Avis sur Madagascar 2

Avatar Jolan Zarka
Critique publiée par le
  • Après s'être échoué sur les rivages lointains de Madagascar, nos New-yorkais ont concocté un plan dément pour retourner au zoo. Les anciens pensionnaires du zoo de Central Park s'écrasent malheureusement au milieu du continent africain et vont rencontrer alors pour la première fois leurs familles respectives dans leur habitat naturel. Une occasion unique de renouer avec ses racines, qui va amener quelques problèmes à notre bande.

Voilà le film que je voulais voir en voyant le premier Madagascar. Un film avec une vraie histoire, un poil touchant et des personnages bien mieux exploités. Sachant être subtil avec les thèmes abordés : l'homosexualité (être un vrai lion selon Zuba c'est savoir se battre), le racisme (tout les zèbres se ressemblent).
Mais on continue avec des musiques inadapté (j'interdis à n'importe quel film d'utiliser du Ennio Moricone pour rajouter de l'epicness). Et pareil que le premier, si les pingouins ne sont pas là, l'humour est souvent trop enfantin.

Plus d'une fois j'ai eu l'impression de voir Le Roi Lion du pauvre, avec un Scar cliché as fuck, la réunion des animaux autour du roi, les couleurs bleu-violacée du couché de soleil.
Toujours le même problème des animaux mal proportionnés, des rhinos plus fins que des gnous eux même à peine 40 centimètres en dessous des éléphants. Et des autruches à peine plus grandes qu'un lion.
Par contre niveaux décors j'ai trouvé ça mieux foutu que le premier opus.

J'avoue qu'autre chose m'embête, un "détail" que j'entends partout tout le temps. "Nous sommes en Afrique, cet animal vient d’Afrique". Non. Pourquoi ne pas dire qu'on est dans la réserve naturelle du Kenya ? Avec ce procédé on encourage le racisme banalisé et ça m'embête vraiment (pareil pour le seul "africain" du film, qui a un accent à couper au couteau et qui sort des phrases clichés tel un marabout).

J'avais déjà repéré le personnage le plus nul du premier opus, mais qui heureusement n'était là que pour une scène, mais ici, elle revient. La vieille ; qui est un personnage juste mauvais, raté, sans saveur ! Même Morty le lémurien nain est bien plus intéressant.

Madagascar 2 est moins mauvais que le premier opus, mais reste dispensable. Le temps passe plus vite, mais ça reste une des moins bonne saga de DreamWorks.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 58 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jolan Zarka Madagascar 2