La boucle [9.98]

Avis sur Madame de...

Avatar Silence
Critique publiée par le (modifiée le )

Librement inspiré du roman de Louise de Vilmorin. "Madame de"

Louise (Danièle Darrieux), la comtesse de... aime le jeu, elle s'endette et vend ses boucles d'oreilles offertes par son mari le Général. (Charles Boyer)
Bien plus tard, celle-ci rencontre lors d'un bal, Le Baron (Vittorio De Sica).
L'amour naissant celui-ci lui offre les miraculeuses boucles d'oreilles...

Ophüls finalement dirige son oeil subjectif sur une société aristocratique, qui reste au demeurant hypocrite et bien peu morale.
Mais en particulier sur la nature complexe de la relation homme-femme au sein de cette même classe.
Grace à un scenario très astucieux, et aux dialogues à double-tranchants de Marcel Achar, Ophüls nous implique avec la grâce et l'élégance toute particulière qui caractérise son univers chatoyant et baroque.
Le trio Daniele Darrieux, Charles Boyer, Vittorio de Sica inondent la péllicule de leur immense et regretté talent.

*** D'où l'utilisation maitrisée du plan panoramique ***

La caméra rarement fixe, un peu voyeuse, s'infiltre partout comme habitée par une entité à part entière, rien ne lui échappe. Les mains se touchent furtivement... Les robes de bal virevoltent sur des valses qui tournent inexorablement tel le manège de la vie.

Peu à peu Ophüls étoffe son scénario... Construit son drame, tisse sa toile et installe son piège dans lequel nous sombrons sans échappatoires, mais captivés d'autant de richesse.

Tous les thèmes chers à ce génie sont ici présents, la nature de la femme, légère et candide parfois, celle de l'homme, cynique et vaniteux, et de la difficulté tragique d'accorder ces dernières par dela la Foi, et même de l'Amour.

Le regard de Max Ophüls sur l'Homme, ses travers et ses faiblesses est bien amer mais il le délivre avec une maestria spectaculaire qui laisse rêveur...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1160 fois
31 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Silence Madame de...