Affiche Mademoiselle

Critiques de Mademoiselle

Film de (1966)

Son odeur sur chacune de leurs femmes

Mademoiselle nous plonge dans le quotidien perturbé d’un village français d’après-guerre, victime d’incendies et autres attentats. La gendarmerie se montre incapable de trouver le coupable, mais au fil des événements, la colère villageoise se trouve le bouc émissaire idéal : Manou, le bucheron italien de passage, qui a le triple défaut d’être étranger, beau et courageux. Véritable fantasme... Lire la critique de Mademoiselle

26 1
Avatar gallu
10
gallu ·

La Créature du Diable !!!

Le Diable, en latin : diabolus, du grec διάβολος / diábolos, issu du verbe διαβάλλω / diabállô, signifiant « celui qui divise » ou « qui désunit » ou encore « qui détruit » (source : Wikipédia !!!) Un film réalisé dans un village de Corrèze par le réalisateur anglais Tony Richardson sur un scénario de Jean... Lire l'avis à propos de Mademoiselle

14 4
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

Vice et vertu

On imagine, sans peine, les raisons pour lesquelles la sortie de Mademoiselle, en France, fut assortie d'une vive polémique : qualifié de grotesque, voire même de pornographique, le film de Tony Richardson réussit à s'attirer les foudres de la bien-pensance en montrant une campagne franchouillarde fleurie de haine, de xénophobie et de perversion. À une époque où le carcan moral,... Lire la critique de Mademoiselle

16
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Gente Pyrojeanne

Une petite partie en spoil, il vaut mieux voir le film avant de lire ces 2/3 lignes ^-^ C’est tapie dans l’ombre de sa respectabilité que, pour tromper l’ennui, l’insoupçonnable tigresse laisse le champ libre à ses griffes. Jeanne Moreau, le visage fermé, le verbe blessant, est d’une justesse rare dans cette fable noire macabre qui prouve que l’on peut imager une violence... Lire l'avis à propos de Mademoiselle

6 5
Avatar oso
9
oso ·

ATTENTION, film d'esthète!

Premier film, où Jeanne Moreau joue, que je vois (j'ai honte vu la prestation qui m'a rappelé, avec la violence d'un coup de pelle derrière la tête, celles d'Isabelle Huppert) et je dois dire que ça ne risque pas d'être le dernier. Un petit air de La Pianiste du film de Haneke. Pour ma part je trouve le noir et blanc déjà très esthétisant mais là on est dans l'art visuel. Petit rappel au... Lire la critique de Mademoiselle

3 3
Avatar williambradigan
10
williambradigan ·

La fille refoulée.

Dans un petit village de la France d'après-guerre, une institutrice tirée à quatre épingles cache en fait un lourd fardeau : elle vit un refoulement sexuel et pour se venger, décide de détruire secrètement le village soit en l'inondant, soit en y mettant le feu ou en empoisonnant l'eau. Cependant, elle ne sera jamais inquiétée et la police va se demander si le bucheron italien n'y serait pas... Lire la critique de Mademoiselle

2
Avatar Boubakar
8
Boubakar ·

l'âme débordée

Entre ses doigts de nacre, des petits oeufs de caille écrabouillés dégoulinent de tendresse. Un terrible sourire étire les traits de son visage, d'un battement d'aile remplacé par une mine ennuyée lorsque ses yeux se posent sur le foutoir sans nom provoqué par la montée des eaux. Dès les premières images, on sent qu'elle est fêlée. La manière qu'elle a, en toutes circonstances, de se tenir... Lire la critique de Mademoiselle

Avatar KiidCathedrale
8
KiidCathedrale ·

Critique de Mademoiselle par kinophil

Superbe film qui aborde de façon frontale, sans "psychologisme", les thèmes du désir et de la frustration, de la xénophobie et de la chasse au bouc émissaire, et porte en lui le talent de cinéastes comme Hitchcock ou Bunuel et la qualité et la force de films comme "Belle de Jour", "Scènes de chasse en Bavière" ou "Le Boucher" de Jean Yanne.. On y trouve un personnage central riche de sa... Lire la critique de Mademoiselle

1
Avatar kinophil
10
kinophil ·

Critique de Mademoiselle par Ygor Parizel

Disons-le d'emblée, ce film est un chef-d'oeuvre et pas simplement un drame campagnard. D'abord le scénario, cette histoire d'une institutrice de village frustrée sexuellement qui devient une incendiaire par jalousie et avec la recherche des villageois d'un coupable idéal en la personne d'un bûcheron italien. C'est dérangeant et vraiment osé pour son époque de parler de sexualité et e... Lire l'avis à propos de Mademoiselle

Avatar Ygor Parizel
10
Ygor Parizel ·