Affiche Mademoiselle Chambon

Critiques de Mademoiselle Chambon

Film de (2009)

Brizé, cinéaste intelligent

Il est toujours très agréable de faire partager un vrai bonheur de cinéphile, donc je me dois de vous engager à aller voir cette petite merveille de délicatesse et de pudeur. Stéphane Brizé est clairement un très bon metteur en scène et ceux qui l'avaient remarqué avec son premier long, "Le Bleu des villes" (1), ne pouvait déjà pas à en douter. Avec son "Je ne suis pas là pour être aimé"... Lire l'avis à propos de Mademoiselle Chambon

22 10
Avatar takeshi29
8
takeshi29 ·

L'art du non-dit

J'ai vu voici quelque temps déjà Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé, cinéaste d'une grande délicatesse qui excelle dans les non-dits, un regard gêné remplaçant une déclaration enflammée. Et des silences et des regards il y en aura, éloquents, ô combien, entre ce maçon, artisan consciencieux, bon fils, père aimant et mari fidèle, et... Lire l'avis à propos de Mademoiselle Chambon

26 22
Avatar Aurea
7
Aurea ·

Love ends Communication

L’amour est un thème vu et revu au cinéma et il est difficile pour un film de se démarquer des autres en ne comptant que sur une structure cohérente ou une grandiloquence assommante. Mais quand Stéphane Brizé decide de parler d’amour on ne peut qu’être curieux et désireux de le suivre dans ce voyage lui qui a déjà brillé et brizé le coeur de ceux qui ont vu le bouleversant... Lire la critique de Mademoiselle Chambon

15 5
Avatar La-Li-Lu-Le-Lo
7
La-Li-Lu-Le-Lo ·

Tranche de vie

Stéphane Brizé s’est fait, en quelques films, spécialiste du banal. Il n’est jamais question chez lui de destinée hors norme ou de renversements soudains. Il filme ceux qui pourraient figurer Monsieur et Madame Tout-le-monde. Un notaire solitaire incapable de créer des liens affectifs, dans le très joli Je ne suis pas là pour être aimé ou un... Lire la critique de Mademoiselle Chambon

17 3
Avatar SmileShaw
9
SmileShaw ·

La naissance des sentiments et du désir chez deux êtres que tout oppose

J'ai revu ce film qui passait à la télé il y a quelques jours. J'avais gardé en tête la trame de l'histoire mais pas la fin, d'où l'idée de le revoir. Je crois que je l'ai encore davantage apprécié, sans doute est-ce liée à une maturité plus grande. J'ai donc relevé ma note d'un point. J'aime particulièrement la façon dont Stéphane Brizé prend le temps de montrer la naissance... Lire l'avis à propos de Mademoiselle Chambon

14 9
Avatar Elsa la cinéphile
9
Elsa la cinéphile ·

" ça se dit un air de violon ? "

Lent, doux et sucré voilà ce qu'est ce film où il suffit de jouer du violon de dos pour tomber amoureux, où il suffit d'une scène où l'on cherche désespérément ce qu'est un COD, sans cri, sans larmes, sans hurlements, pour placer et découvrir la famille dont Jean est le père: peu bavard mais solide, dévoué aussi à son propre père. Les mots ne sont pas débordants dans ce film et c'est tant... Lire l'avis à propos de Mademoiselle Chambon

9 6
Avatar eloch
8
eloch ·

"Quel joli temps, pour se dire au revoir ..."

Je ne connaissais pas le cinéma de Stéphane Brizé, et je me suis dit que commencer par Mademoiselle Chambon serait peut-être une première approche plutôt simple. Aimant déjà beaucoup Sandrine Kiberlain, et assez curieux de découvrir les fameux non-dits que ce réalisateur semble savoir mettre en scène avec beaucoup de justesse. En effet s'il y a bien une chose... Lire l'avis à propos de Mademoiselle Chambon

8 4
Avatar E-Stark
8
E-Stark ·

La délicatesse.

Stéphane Brizé ose le couple Vincent Lindon/ Sandrine Kiberlain, une dizaine d’années après leur séparation. Il n’y a nul doute quant à la pertinence du choix, tellement leur jeu va de pair et épouse à merveille les courbes des deux protagonistes. Jean est un manuel, il semble timide et peu érudit. Mademoiselle Chambon, l’institutrice de son fils, vogue d’écoles en écoles... Lire l'avis à propos de Mademoiselle Chambon

8 3
Avatar Bidoudoume
8
Bidoudoume ·

Chroniques du Panda, à la quête des calins perdus, volume 20

Envoûtant. J'ai récupéré ce film en même temps que Rois & Reine et Quand la mer monte, dans un sursaut de courage ou de folie, ou les deux. Ambiance "retirer le sparadrap une bonne fois pour moins souffrir". Yolande Moreau a été à la hauteur de mes attentes... craintes donc. J'ai vu les 10 premières minutes d'Emmanuelle Devos et j'ai le sentiment que ces 2h20 seront longues. Mais ne nous... Lire l'avis à propos de Mademoiselle Chambon

6 2
Avatar SeigneurAo
8
SeigneurAo ·

Critique de Mademoiselle Chambon par amarie

un film bouleversant, tout en douceur et en émotion le tout porté par de fabuleux acteurs. une rencontre improbable ; quoi que; 2 routes qui se croisent, une parenthèse et deux êtres attirés irrésistiblement l'un par l'autre. Le tout dans la retenue parce qu'il ne faut pas, parce que c'est impossible et en même temps tellement évident..... au travers des regards, des gestes et très peu de mots.... Lire la critique de Mademoiselle Chambon

6
Avatar amarie
10
amarie ·