Maléfique numérique pathétique

Avis sur Maléfique

Avatar MemoryCard64
Critique publiée par le

Je n'aime pas du tout ce que Disney a fait de la Belle au bois dormant, mais j'ai retenu (comme tout le monde) le personnage de Maléfique, son air digne et sa transformation en dragon. Quand j'ai appris que les studios voulaient lui dédier un film, j'ai été intrigué, même si je ne me suis pas fait d'illusions sur la qualité du produit...

Et ça n'a pas raté : dès les premières images, tout dégouline de numérique. La direction artistique est à la ramasse, les environnements paraissent sans vie, les bestioles sont très mal incrustées, et plusieurs effets sont tout simplement ratés, comme le morphing du corbeau ou les modèles 3D des fées (la vallée dérangeante n'est pas loin). Pour couronner le tout, ils ont poussé l'esthétique conte de fée à fond. Les couleurs sont saturées, désincarnées, les effets de lumière sont surlignés, sans compter que la météo change tous les deux plans pour proposer des images encore plus artificielles. C'est vraiment insupportable. On en est presque soulagé quand on passe à des scènes sans effets spéciaux avec des gens en costume (quoique la tenue Matrix à la fin on aurait pu s'en passer).

La réécriture du conte non plus n'a pas bénéficié d'une démarche artistique. Parce que bon, axer son film sur le méchant c'est bien, mais ça marche que si le méchant n'est pas un gentil déguisé. Ici, on nous explique que Maléfique était une bonne fée (rire), qu'elle soignait les arbres et aimait les animaux, mais on lui a brisé le cœur donc elle a une raison d'être méchante... Je suis sûr que les scénaristes pensaient que c'était super ambigu alors que non seulement c'est cliché mais en plus c'est extrêmement manichéen. Il n'y a qu'à voir le moment où elle prend le contrôle du monde des fées, tout devient noir, les fleurs fanent et il y a même un éclair au moment où elle s'assoit sur le trône. Les responsables prennent vraiment le spectateur pour un abruti.

Évidemment le reste n'est qu'une farandole d'incohérences. Maléfique en veut profondément au roi mais choisit de s'attaquer au bébé sans raison. Et une fois qu'elle a lancé sa malédiction, elle ne peut pas s'empêcher de revenir espionner Aurore, de la surveiller à la place des marraines fées (qui arrivent à être tout aussi exaspérantes que dans le dessin animé, un exploit), mais juste pourquoi ? Rien ne justifie qu'elle se fasse du souci pour l'enfant, à part le torchon qui sert de script. D'ailleurs, ce dernier se sert de la magie comme ça lui chante. Je veux dire, on voit très clairement que Maléfique a des pouvoirs quasi illimités, alors pourquoi ne les utilise-t-elle pas pour refaire pousser ses ailes/tuer le roi/abréger les combats/empêcher Disney de sortir des films pareils ? Ça ne tient pas debout deux secondes.

Quand j'ai vu la bande-annonce la première fois, je me suis dit qu'Angelina Jolie était un bon choix de casting (et je le pense toujours). Sa prestation est tout à fait acceptable, contrairement à celle de sa collègue Elle Fanning, qui est complètement à l'ouest. Mais bon, on est plus à un défaut près avec Maléfique, qui réussit à accumuler tout ce qu'il y a de détestable dans les franchises Disney.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 192 fois
Aucun vote pour le moment

MemoryCard64 a ajouté ce film à 1 liste Maléfique

Autres actions de MemoryCard64 Maléfique