Chronique de Maman, j'ai raté l'avion ! (1990)

Avis sur Maman, j'ai raté l'avion !

Avatar Gabriel Lieurain
Critique publiée par le

réalisateur : Chris Colombus

genre : comédie

acteurs : Maccaulay Culkin, Joe Pesci, Daniel Stern...

Synopsis

Après s être embrouillé avec le reste de sa famille à la suite d une injustice provoquée par son grand frère Buzz , Kevin Mcallister 8 ans fait le souhait que toute sa famille disparaisse.

Le lendemain, il se trouve que son souhait est plus ou moins exaucé vu que sa famille parti passer les fètes de Noel à Paris l a oublié dans la précipitation.

Kevin va alors profiter de la situation d avoir la maison pour lui tout seul et faire toutes les choses qu il a envi de faire.

Pendant ce temps là, Harry et Marv un duo de cambrioleurs dévalisent les maisons des gens partis passé Noel ailleurs et s intéressent fortement à la maison des Mcallister.

Critique

En cette période de Noel, parlons d un de ses films les plus connus se déroulant à cette époque : Home Alone (c est son titre original).

Réalisé par Chris Combus (futur réalisateur de Mme Doubtfire et des deux premiers Harry Potter) et produit/scénarisé par John Hugues (réalisateur de La folle journée de Ferris Buller notamment) , ce film est rapidement devenu un film d anthologie passant régulièrement à la tv en période de Noel.

En effet comment peut on ne pas craquer pour cet affreux jojo de Kevin Mcallister sympatique blondinet en permanence rejeté et/ou incompris par la bande de cancrelats lui servant de famille ?

Non sans blague, qui n a jamais voulu tout gosse rester seul dans sa maison pour faire toutes les choses dont t as envi (genre se bourrer de gateaux devant un film violent ou encore descendre les escaliers en luge) ?

Ba voilà, ce fantasme le père Colombus et Maccaulay Culkin, ils l ont réalisé pour vous.

On est ainsi fasciné devant le caractère facétieux de ce gosse qui déploit des trésors d ingéniosité et affirme ainsi son autonomie pour gérer du mieux qu il le peut son domicile familial.

Et surtout, on a la dernière partie en mode home invasion avec Kevin vs Harry et Marv avec des pièges dignes de Jiggsaw le tueur au puzzle de Saw qui vire carrément à la violence cartoonesque façon Lonney Toons ou Tom et Jerry .

Coté casting, on a bien sur Maccaulay Culkin qui à l époque se payait pas une tronche d épave camée et apparait dans l ensemble bien sympatique au spectateur dans son role le plus connu (même si il avait déjà tourné quelques films auparavant dans des petits roles).

Honnètement, il arrive à faire rire (les cris de mongol qu il pousse sont hilarants) et émouvoir et de plus on peut s identifer à lui si on est dans sa tranche d age (c est le coté vilain ptit canard qui joue).

Il arriverait même à faire légèrement flipper parfois vu le pied qu il semble prendre à pourrir la vie des deux cambrioleurs (non sans blague, Norman Bates, Le Joker, Hannibal ou Joffrey dans GOT c est limite des ptits joueurs à coté en terme de cruauté gratuite !).

Et donc outre notre psychopathe en culottes courtes, on a un duo de cambrioleurs bètes et méchants bien comiques eux aussi : Les Casseurs Flotteurs (nom trouvé par l abruti du duo et qu a d ailleurs inspiré le groupe de rap d Orelsan et Gringe « Les Casseurs Flowters »).

Joe Pesci campe Harry le ptit nerveux agressif plutot intelligent tandis que Daniel Stern joue Marv son binome particulièrement demeurré (le surnom qu il a trouvé pour leur duo en dit long sur sa personnalité).

Ah sinon je tiens à préciser que ces mecs ont visiblement du sang de Wolverine et de Deadpool dans leurs veines car honnètement je vois que ça comme explications à leur résistance surhumaine à certains pièges (y en a quand même un qui se fait cramer la tète au chalumeau et qui se fout la tète dans les wc remplis d essence et donc fait boum et qui survit malgré tout juste le haut du crane un peu cramé).

Le reste des persos est bien joué notamment la famille de guignols entre les parents visiblement aux fraises en particulier la mère (KEVIN !!!) , Buzz frère ainé de Kevin gros sadique manipulateur qui mérite que le mépris, son autre frère qui lui est plus anectodtique mais bien méprisable lui aussi, sa soeur véritable grande gueule à laquelle on devrait apprendre la politesse et l humilité et l oncle Frank vieux colérique radin qui sait faire que se plaindre (on se demande d ailleurs comment on peut inviter un être aussi détestable pour passer les fètes ).

Ah et j oubliais aussi Fuller (qui pour l anectdote est joué par Kieran Culkin frère de l acteur principal) petit cousin de la famille qui lui à tous les coups est un futur tueur en série (Kevin on a encore quelques doutes mais lui il pisse encore au lit à son age et semble prendre son pied en sachant que ça va importuner notre zigoto blondinet. Moi désolé, j appelle ça un psychotique pur jus).

Ah et le reste de la famille est anectdotique.

On pourra regretter un coté puritanisme typiquement EU (genre Kevin qui finit par regretter sa famille d andouilles) même si le coté « y faut pas se fier aux apparences » est sympa (le vieux à la pelle qui fait peur mais apporte malgré tout quelques passages touchants).

Donc un classique de Noel à voir et à revoir qui a même eu le droit à une suite quelques années plus tard en raison de son succès.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 139 fois
1 apprécie

Autres actions de Gabriel Lieurain Maman, j'ai raté l'avion !