De la difficulté de se pardonner

Avis sur Manchester by the Sea

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Très chouette film, touchant juste comme il faut, c'est -à-dire sans tous les excès propres au cinéma Hollywoodien.

L'intrigue manque peut-être d'un objectif principal mieux déterminé, mais l'idée reste bonne et surtout, Lonnergan parvient à s'en affranchir grâce à une très bonne écriture : en effet, le film se suit très bien, avec des situations bien amenées et bien développées. De plus, la construction en flashback ne dérange pas, car on va au-delà de la simple information à donner 'en retard', l'auteur approfondit ces séquences si bien que ça semble être dans la continuité de la scène précédente. Les non dits sont très bien gérés, sans trop les appuyer ni le contraire. Les personnages sont très bien écrit,s on appréciera particulièrement cette relation entre l'oncle et son neveu. Afin de palier à tout misérabilisme (puisque le sujet est assez sombre), l'auteur dilue ici et là quelques notes d'humour bien senties.

La mise en scène est impeccable : une caméra discrète, qui suit les acteurs souvent de loin mais sans rien perdre de l'émotion de chacun. Les plans sont bien pensés, le découpage fonctionne très bien. Lonnergan fait partie de ceux qui estiment que le montage est un langage en soi, une réécriture du scénario, ainsi on sent qu'il s'amuse un peu avec l'ordre des scène ; d'ailleurs, le bougre a affirmé que son premier montage était ennuyant et qu'il a vite décidé de reprendre à zéro. Les acteurs sont tous impeccables, même ceux avec un plus petit rôle ; on retiendra le petit Affleck bien sûr, mais aussi Kyle Chandler (la scène d'hôpital est d'une très belle sobriété) et Lucas Hedges (il apporte beaucoup au film).

Bref, un très joli film très simple et très efficace.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 47 fois
1 apprécie

Autres actions de Fatpooper Manchester by the Sea