Affiche Manille : Dans les griffes des ténèbres

Critiques de Manille : Dans les griffes des ténèbres

Film de (1975)

Parfum de Manille, enfance qui piétine...

Profondément iconoclaste, Maynila transcende les styles afin d'impressionner durablement l'esprit de son spectateur. Son aspect faux documentaire lui permet de restituer avec force la réalité sociale du moment, sa dimension politique interpelle tandis que sa composante dramatique bouleverse et émeu profondément. Même s'il s'adresse préférentiellement au peuple philippin des 70's, celui... Lire l'avis à propos de Manille : Dans les griffes des ténèbres

23 5
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Ligaya

Il n'y a encore pas si longtemps j'aurais pu croire que les critiques les plus difficiles à écrire étaient celles des oeuvres qui nous procurent une révulsion telle qu'on soit forcé à faire sortir celle-ci, à l'éjecter de sa boîte crânienne. J'aurais été insouciant d'oublier à quel point il est possible d'être marqué par un film sans avoir de quelconque indice préparant au choc. Aussi... Lire la critique de Manille : Dans les griffes des ténèbres

6 1
Avatar Lyusan
10
Lyusan ·

Voyage au bout de l'enfer des Philippines.

Excepté les films d'actions coproduits avec les studios américains, je ne connaissais pas le cinéma philippin, et j'avais un souvenir traumatisé de Cinq et la peau, le premier film de Pierre Rissient, qui se déroulait à Manille et dit sous forte influence de Lino Brocka. Comme quoi il faut toujours juger une œuvre uniquement en la regardant, car Manille est un grand film, à la fois... Lire la critique de Manille : Dans les griffes des ténèbres

2
Avatar Boubakar
8
Boubakar ·

Des réminiscences, des promesses, et la mort

Manille : Dans les Griffes des Ténèbres et Insiang, deux films très complémentaires sortis à un an d'intervalle, forment un portrait singulier de la capitale philippine en deux temps. Dans le premier volet de ce diptyque, Lino Brocka laissait de côté les bas-fonds boueux des bidonvilles de Manille pour se concentrer sur... Lire la critique de Manille : Dans les griffes des ténèbres

4
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·

en enfer

Donc le gars part à la recherche de sa fiancée disparue, et se retrouve dans la misère. Il se fait des potes d'infortune sur lesquels le malheur s'acharne, puisque les pauvres ne sont protégés contre aucune forme d'exploitation, malgré la démocratie récemment acquise aux Philippines. Un film qui rappelle que si la révolution n'est pas un dîner de gala, c'est seulement un dilemme pour... Lire l'avis à propos de Manille : Dans les griffes des ténèbres

4 2
Avatar Chaton_Marmot
8
Chaton_Marmot ·

Engrenage fatal

Pêcheur dans son village, Julio rejoint Manille à la recherche de sa fiancée. Il se fait embaucher dans un chantier de construction. Tourné avant Insiang, Manille est le seul film philippin à figurer dans les1001 films à voir avant de mourir. Cette plongée en enfer décrit avec rudesse la vie quotidienne des plus pauvres ainsi que la corruption et les filières de prostitution, masculine ou... Lire l'avis à propos de Manille : Dans les griffes des ténèbres

Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·

Critique de Manille : Dans les griffes des ténèbres par Ygor Parizel

Ce long-métrage philippin est un vrai choc cinéma, une oeuvre à la fois révoltée, audacieuse et pleine de maturité. Ce qui est fort dans ce film, c'est qu'il réussi à travers un parcours personnel d'un personnage à faire le portrait de tout un pays, d'une société et de la condition des habitants des Philippines. Un jeune homme venant de son île tente de retrouver sa petite amie qu'il croit... Lire la critique de Manille : Dans les griffes des ténèbres

Avatar Ygor Parizel
10
Ygor Parizel ·

Critique de Manille : Dans les griffes des ténèbres par Le Blog Du Cinéma

Après Insiang (1976) en juin dernier, c’est au tour de l’autre chef d’œuvre, MANILLE : DANS LES GRIFFES DES TÉNÈBRES (1975), du cinéaste philippin Lino Brocka de ressortir en salles via Carlotta Films. Alors que Brillante Mendoza (Serbis, Kinatay, Ma’Rosa) et Lav Diaz (A Lullaby to the Sorrowful Mystery, The Woman Who Left) trustent aujourd’hui les plus grand festivals européens, l’imposante... Lire l'avis à propos de Manille : Dans les griffes des ténèbres

1
Avatar Le Blog Du Cinéma
9
Le Blog Du Cinéma ·

Film touchant malgré une mise en scène vieillotte

Manille trouve son intérêt dans la découverte d'un pays et d'une culture même si celle-ci se découvre au travers d'une romance. Le film a tous les atours d'un film des années 70 que ce soit dans la mise en scène (zoom à outrance) ou dans la musique basée sur des synthétiseurs ou des bruits industriels. Malgré cela l'histoire reste intéressante à découvrir et la tragédie (malgré un personnage... Lire la critique de Manille : Dans les griffes des ténèbres

Avatar Stan Bsn
6
Stan Bsn ·