La croisière abuse.

Avis sur Mann

Avatar Carnecruse
Critique publiée par le

Quand la version indienne de "An Affair to Remember" fait l'apologie du harcèlement avec en guise de Cary Grant d'opérette l'un des pires forceurs jamais vus même en tuto de drague Youtube.
Retenons ainsi que harceler la femme qui plaît à coup de chanson et de danses en public, de grandes tapes dans le dos, de contacts tactiles non désirés, de danse forcée est la plus sure méthode pour qu'elle tombe amoureuse de vous lorsque vous vous détournez finalement d'elle et qu'elle vous voit dans les bras d'une autre femme, parce-que non, il ne faut perdre aucune occasion de pécho, ho, c'est pas pour rien qu'on a payé pour les cours en ligne de la drague pour les nuls.

Passé ce premier épisode excessivement embarrassant, je me remets de ma vindicte, et Bollywood et son talent pour le larmoyant et la passion interdite reprend ses droits à coups de sage grand-mère du haut de son repaire fleuri, de regards chastement baissés, de regards perdus à l'horizon, de regards en pleurs lumineux sous l'éclat de la lune. Le bellâtre s'amende et peut-être même qu'il boutonnera sa chemise jusqu'en haut afin de ne pas montrer sa pilosité virile à tout le sous-continent.

"OH PRIYA POURQUOI ME SUIVIEZ-VOUS ? JE VOUS VEUX POUR MOI PRIYA ICI EN PLEINE MER SOUS LA LUNE ET LES ETOILES ET LES VAGUES NOUS APPLAUDIRONT."

Les enfants, le jour où les vagues m'applaudissent, soyez certains que je suivrai n'importe-qui sans hésiter.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 97 fois
1 apprécie

Autres actions de Carnecruse Mann