Affiche Marathon Man

Critiques de Marathon Man

Film de (1976)

L'ennemi intime.

Ceci n'est pas un flim sur un super-héros courant le marathon plus vite qu'un somalien munie d'une carte de cantine (humour beauf style ). Non, je préfère vous prévenir tout de suite, histoire de ne pas être pris au dépourvu, comme je le fus dans ma folle jeunesse quand on me conseillait de voir le film de John Schlesinger. Non, "Marathon man" c'est finalement bien mieux qu'un film de super-héros.... Lire la critique de Marathon Man

42
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·

Critique de Marathon Man par FPBdL

Difficile de faire autre résumé du film que le synopsis lui-même qui en dit déjà sûrement trop. On est pas censé savoir que le frère fait partie d'une cellule gouvernementale un peu bizarre, et encore moins découvrir avant les images que l'histoire tourne autour d'un trésor récupéré de l'époque nazie. Et ce, car l'intérêt de l'intrigue réside dans la découverte de l'affaire aux côtés du héros.... Lire la critique de Marathon Man

16 7
Avatar FPBdL
8
FPBdL ·

Courir avec des nazis

Un bon petit thriller paranoïaque qui m'a tout de même légèrement déçu. Un scénario un peu bancal et parfois ridicule (il faut dire qu'une intrigue mélangeant services secrets et nazis, ça n'a que peu de chances de voler très haut), dont la seule part réellement intéressante (le mystère entourant l'histoire familiale du héros) est totalement occultée par une fin ratée, réécrite à la va-vite sur... Lire la critique de Marathon Man

21 1
Avatar Kalian
7
Kalian ·

« Is it safe ? »

Marathon Man dure deux heures, et pendant 1h30, c’est un chef d’œuvre. Bienvenue dans le savoir-faire des 70’s : le grain, la musique, la densité lumineuse, tout clame une époque révolue qui souhaitait donner à ses personnages une épaisseur sans pareille et s’acharnait à restituer des atmosphères lourdes et anxiogènes. Le film s’ouvre sur un double programme particulièrement audacieux :... Lire la critique de Marathon Man

54 3
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Une dent contre l'histoire

Le cinéma américain des années 70 fut marqué par l’essor des grands thrillers paranoïaques, comme Les Trois Jours du Condor de Pollack ou la fameuse trilogie de Pakula (Klute, À cause d’un assassinat, Les Hommes du président). Une réussite qui s’explique par le besoin d’exorciser les angoisses du temps présent (inquiétudes vis-à-vis du pouvoir, des institutions...), le genre... Lire la critique de Marathon Man

13 2
Avatar Kalopani
6
Kalopani ·

Is it safe?

Premier film de Schlesinger que j'ai l'occasion de voir. Je dois avouer avoir pris mon pied de bout en bout même s'il manque un petit quelque chose pour en faire un chef-d'oeuvre. La qualité de la mise en scène est d'abord à souligner avec un Schlesinger qui démontre être un technicien hors pair, capable de filmer de manière remarquable le New York de jour comme de nuit. J'ai aussi en tête le... Lire la critique de Marathon Man

9
Avatar batman1985
8
batman1985 ·

Nazis et roulette

Marathon Man appartient à ce style nouveau de films de politique-fiction apparu au cours des années 70 et illustré par les 3 Jours du Condor ou A cause d'un assassinat . Le roman de William Goldman confrontait des juifs et des nazis dans un règlement de comptes rappelant les traumatismes de la Seconde guerre mondiale, et montrait le double... Lire l'avis à propos de Marathon Man

8
Avatar Ugly
9
Ugly ·

Course contre le fascisme

Il court... il est épuisé mais court quand même... accélère lorsqu'on le provoque.. puis s'arrête, définitivement épuisé... Marathon Man débute sur cet homme, un jeune étudiant s’entraînant pour le marathon qui va peu à peu se retrouver au milieu d'affaires de meurtres, de nazis ou encore de diamants suite à l’assassinat de son frère. Marathon Man brille... Lire l'avis à propos de Marathon Man

8
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Encore un colosse aux pieds d'argile

Je n'avais jamais vu ce classique dont on me disait beaucoup de bien et j'ai profité de son passage sur TCM pour combler ce vide. La douche froide. C'est complètement nul, je n'en reviens pas. Un peu comme le "Lauréat" avec le même acteur principal, encore que dans ce dernier je comprends que le film par son thème abordé ait pu au moment de la sortie apporter un gros plus par rapport à un... Lire la critique de Marathon Man

5 1
Avatar wasabi
4
wasabi ·

Le sourire nazi

C'est avec des courses-poursuites que l'intrigue s'ouvre. À cet instant il faut bien avouer que marathon man sent plus la série b que le grand film. Puis la construction devient plus solide. Tant dans le déroulement de l'histoire que dans la mise en scène. Tout devient bien mieux maîtrisé, du traitement des personnages à la manière de filmer, plus le récit se déroule plus l'histoire passionne.... Lire l'avis à propos de Marathon Man

5 3
Avatar Heurt
8
Heurt ·