Affiche Margin Call

Critiques de Margin Call

Film de (2011)

Bourse molle

Un casting prestigieux au service d'un pitch intéressant sur la crise financière mettait carrément l'eau à la bouche. Le film se laisse regarder mais au final on reste sur une impression de superficiel voire de gâchis par rapport au potentiel du projet. La vulgarisation du trading prend une forme ridicule quand un des personnages doit expliquer en termes simplistes "comme s'il s'adressait à un... Lire l'avis à propos de Margin Call

10
Avatar archibal
5
archibal ·

C'est le fondement du capitalisme.

Comme le disait Voltaire dans son Candide, tous les maux, si horribles soient-ils, apportent toujours en contre partie un bien. C'est donc en suivant ce dogme qu'Hollywood nous pond à chaque catastrophe une flopée de films exploitant le malheur des autres. On a eu le droit au post 9/11, et c'est au tour du krach boursier de 2008 de servir de sujet à tout un lot de métrages plus ou moins bons. On... Lire l'avis à propos de Margin Call

11 1
Avatar SlashersHouse
8
SlashersHouse ·

Luxe, calme et volupté.

Margin Call surprend. Il surprend le spectateur qui s’attend à voir un film sur le crash boursier de 2007, qui s’attend à découvrir les dessous d’un milieu corrompu et complètement à l’écart de la réalité des gens de ce bas monde, qui espère être pris dans le tumulte et le stress d’un matérialisme fictif. Nous développons un imaginaire très stéréotypé de ce milieu professionnel. Ces hommes et... Lire la critique de Margin Call

6 1
Avatar elfemere
7
elfemere ·

Coller à l'actualité

La supériorité du cinéma américain sur les autres, c'est sa capacité extraordinaire à coller à l'actualité pour fictionner sans crainte de choquer ou de troubler les pouvoirs en place (sans doute grâce au Pouvoir qu'Hollywood lui-même représente, mais c'est une autre histoire) : "Margin Call", serait-il un film raté, qu'il serait de toute façon indispensable pour sa mise en scène des... Lire l'avis à propos de Margin Call

6
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Vendeurs de merde avariée

Une fois de plus La Machine s’est emballée. Elle est sensée ne jamais se tromper : quoi qu’il arrive elle fournit du flouze. Toutefois de temps en temps, elle se montre trop gourmande et va trop loin. Le problème avec une telle Machine c’est qu’elle est devenue tellement complexe que nul n’y comprend plus rien. Il arrive que quelqu’un décèle un dysfonctionnement et le... Lire l'avis à propos de Margin Call

7 2
Avatar Rick_Hunter
7
Rick_Hunter ·

Si je suis ici c'est que j'entends la musique et là ... je n'entends plus rien ...

Ici on fait dans l'économie : de personnel, d'amabilités, d'intermédiaires, de précautions. Il est donc un tant soit peu logique qu'à force de vanité, de confiance en soi, de succès et de temps qui passe, cet équivalent de Goldman Sachs ou Lehman Brothers finissent par rencontrer le jeu de la probabilité qui veut qu'on finit par commettre une erreur. Sauf qu'ici une erreur concerne un modèle... Lire l'avis à propos de Margin Call

8 5
Avatar Cmd
7
Cmd ·

Critique de Margin Call par Feedbacker

Avec un casting de fortes têtes (Kevin Spacey, Jeremy Irons, Demi Moore, Paul Bettany - entre autres), le premier film de J.C. Chandor se lance dans le projet ambitieux de montrer, en 24h, le déclin d'une société de Wall Street à la veille du krash de l'automne 2008. Le jargon boursier parfois employé m'est parfaitement incompréhensible et à part le fait qu'ils découvrent un énorme problème... Lire la critique de Margin Call

5
Avatar Feedbacker
6
Feedbacker ·

The Dark Night of Wall Street

Pour son premier film, J.C Chandor s’attaque au Krach boursier de 2008. Pour cela il bénéficie d’un scénario en bêton (nomination à l’Oscar 2012 du meilleur scénario original) ainsi que d’un casting cinq étoiles composé entre autre de Kevin Spacey, Paul Bettany, Jeremy Irons, Zachary Quinto, Simon Baker, Demi Moore, Stanley Tucci… Voici les Vingt-quatre heures au cœur d’une banque d’affaires... Lire la critique de Margin Call

10 6
Avatar blacktide
8
blacktide ·

Critique de Margin Call par Artobal

Ce film sur les origines de la crise financière, d'une précision quasi documentaire, s'apparente dans la forme plus à une série télé qu'à une oeuvre de cinéma. La matière n'aurait pas manqué pour produire sur au moins 2 saisons un objet surpassant en intérêt ce qui se fait de mieux dans le genre. D'un autre côté, un documentaire aurait fait l'affaire, mais on aurait perdu au passage beaucoup de... Lire l'avis à propos de Margin Call

4
Avatar Artobal
6
Artobal ·

Critique de Margin Call par JrM

Un très bon film, qui relate les débuts d'une crise financière à travers le regard de traders et de leurs dirigeants. L'entreprise constate du jour au lendemain que les produits financiers qu'elle met sur le marché sont "toxiques", laissant présager une situation fort désagréable. Je le conseille à ceux qui souhaitent comprendre les mécanismes qui ont amorcé la crise financière dans laquelle... Lire l'avis à propos de Margin Call

5
Avatar JrM
8
JrM ·