Bourse molle

Avis sur Margin Call

Avatar archibal
Critique publiée par le

Un casting prestigieux au service d'un pitch intéressant sur la crise financière mettait carrément l'eau à la bouche. Le film se laisse regarder mais au final on reste sur une impression de superficiel voire de gâchis par rapport au potentiel du projet.

La vulgarisation du trading prend une forme ridicule quand un des personnages doit expliquer en termes simplistes "comme s'il s'adressait à un labrador" les bases de la finance à son propre patron. Cette volonté de rendre accessible les mécanismes au spectateur en décrédibilisant les protagonistes et le propos du film rend l'ensemble inepte.

Le principe du huis-clos nocturne dans cette tour d'ivoire au centre de Wall Street est mal exploité, les personnages vaquent à leurs occupations sans que l'on ressente quelque tension que ce soit ni aucune sensation d'enfermement ou d'acculation.

Kevin Spacey nous régale de quelques speechs savoureux et le reste du casting est efficace avec une mention spéciale à Simon Baker alias le mentaliste qui négocie bien son arrivée dans la cour des grands à l'inverse de Demi Moore qui survit péniblement des miettes qu'on lui laisse.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1062 fois
10 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de archibal Margin Call