Loin d'irradier...

Avis sur Marie Curie

Avatar Nobuhiro
Critique publiée par le

Comment dissocier la passion pour la science, de la vie d'un tel personnage? Ce film aurait du/pu avoir un tout autre titre... j'en viens a penser que la reference a Marie Curie n'etait la que pour flouer les naifs qui pensaient, comme moi, vivre avec le personnage son combat pour faire avancer la science... pourquoi/comment est-elle arrivee en France, et malgre tout, elle a eu des prix, donc cela a ete rendu possible, mais comment?... or justement, on a l'impression qu'elle passe sa vie entre bataille pour garder sa relation amoureuse et lutte contre les chantages aux prix ou nominations... Le personnage reel etait bien plus riche, battante, determinee, perseverante etc... et la, que c'est plat, on ne s'enhousiasme a aucun moment au gre de decouvertes qui ont, pourtant, bien eu lieu.. et que dire de la maladie qu'a declenche sa proximite justement des radiations??? on la voit un peu malade, mais sans explication... et j'imagine mal une scientifique ne pas se poser la question de la deterioration de sa sante et de combattre le doute que cela peut mettre dans la possibilite de mener a terme ses experiences....
Et puis, la mention du nom de sa fille, au generique, qui deviendra aussi une grande scientifique, prouve encore une fois le manque d'inspiration voire de travail pour creer ce film... comment passer a cote du sujet de la transmission d'une passion de sa mere a sa fille et peut-etre aussi celle du pere... ne l'oublions pas, qui a inscrit dans la duree tout un pan important du developpement de la science sur plusieurs generations ante et post 2nde guerre?
Et en plus d'un jeu peu passionnant ni passionne, de jeux de lumiere et de filtre pour creer des effets artificiels a la David Hamilton pour habiller l'image (misere!) que dire de la post synchro francaise pour corriger la diction des acteurs qui tentent le playback qui ne nous epargne pas...un desastre total!
ni fond ni forme donc, tres superficiel, a l'oppose de la profondeur et de la rigueur des recherches qu'exige la science.
Bon j'arrete... j'aurais du passer mon chemin...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1069 fois
4 apprécient

Autres actions de Nobuhiro Marie Curie