L'importance de faire un effort

Avis sur Marriage Story

Avatar AfroGod
Critique publiée par le

Ce film décrit assez bien l'état du couple en conflit dans la société moderne occidentale. C'est tout ou rien. On s'attend à ce que l'autre nous comprenne sans avoir à communiquer. On s'attend à résoudre un conflit sans faire de compromis. On finit par haïr l'autre et on voit dans cette haine une raison suffisante au divorce ; on se complaît dans cette haine malgré la douleur qu'elle cause à soi et à ses proches. On promet de s'aimer pour la vie sans considérer que chacun peut évoluer.
On promet de s'aimer pour la vie et on a fait un ou des enfants mais, lorsque le conflit émerge et qu'on le laisse négligemment grignoter l'affection, les promesses ne comptent plus et les enfants doivent subir. Subir les doubles soirées Halloween, les parents qui s'impatientent et le sentiment, avec le recul, d'avoir été manipulé affectivement par un ou les deux parents.

Les deux membres du couple assistent à une séance de médiation, censée les aider à se séparer convenablement. La décision est déjà prise sans, visiblement, qu'aucune tentative de compromis n'ait été faite, sans que chacun ait abouti à une compréhension de l'autre. Une séance de médiation tardive et avortée. C'est ainsi qu'on fonctionne. Ici la possibilité que le médiateur soit incompétent n'effleure même pas leur esprit.

Plutôt que de s'engueuler franchement, on tente de sauver les apparences ; plus tard, le bouton se transforme en furoncle et lorsqu'il éclate c'est un concentré de colère et de détresse qui en sort.

On nourrit de l'espoir pour une herbe plus verte tout en cultivant la négligence. On désire au fond l'opposé de ce qu'on a par simple esprit de réaction.
Plus tard on finit, ou pas, par comprendre l'autre mais dans le processus on risque de finir à vivre chez sa mère qui nous regarde pisser et d'avoir son fils en alternance. C'était pourtant si évident. Un réalisateur qui dirige ("director") et une actrice qui en a marre qu'on la dirige. C'est tellement évident au spectateur mais c'est loin de l'être pour le couple. Quand on a quelque chose sous le nez pendant des années on finit par ignorer son existence. Le film nous dit : "regardez comme ces personnages distingués ne parviennent pas à se comprendre sans communiquer clairement, qui croyez-vous être pour y arriver vous-mêmes ?"
Le film n'est par rempli d'amertume, il n'est pas nauséabond, peut-être parce que ses personnages sont distingués et qu'on les aime malgré leurs défauts, on les comprend là où ils sont sourds l'un à l'autre. Et à la fin, malgré tout, ils ont l'air heureux. Mais on se dit : quand même, ils sont beaux, c'est dommage.
L'idéal romantique a tort, même s'ils sont beaux et même s'ils s'aiment comme Roméo et Juliette, ils sont humains, ont des besoins d'humains, leur amour n'est pas invincible et ils ne mourront pas amoureux. C'est un bon parti pris d'avoir pris des personnages distingués pour casser cette vision romantique des choses. Et puis ça change d'avoir un sad ending, pour une fois on a toute l'histoire, le quotidien, c'est réel. Le film montre brillamment la façon dont des petites choses du quotidien érodent le couple.

Je pense que ce film est important à notre époque car il nous montre toute la lâcheté dont on fait preuve et que c'est cette lâcheté qui est à l'origine de la fréquence des déchirements familiaux.
Si ce film peut encourager certains à faire une ou deux tentatives de médiation, un ou deux efforts avant de décider de continuer ou d'abandonner, plutôt que d'abandonner par défaut, je serais fier d'avoir augmenté sa note.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 73 fois
2 apprécient

Autres actions de AfroGod Marriage Story