Affiche Martha Marcy May Marlene

Critiques de Martha Marcy May Marlene

Film de (2011)

Martha, une tragédie moderne

http://youtu.be/Vch56TOkRlE Je vais devoir me dévoiler un peu afin que cette critique soit la plus honnête et la plus objective possible. Alors voilà, j'avais repéré ce "Martha..." lors du dernier festival de Cannes, ayant toujours un œil assez attentif sur les sections parallèles, d'où émergent souvent des films plus étonnants et novateurs... Lire l'avis à propos de Martha Marcy May Marlene

56 9
Avatar takeshi29
9
takeshi29 ·

Paranoid sect.

Sean Durkin, ici réalisateur et scénariste, a éclusé avec sa bobine à peu prêt tous les festivals indépendants Américains, y remportant de nombreuses fois moult prix. Certains critiques nous parlaient d'une ambiance de terreur, voire d'horreur, mais il semble que le Sundance post nineties prenne toujours autant son pied à se complaire dans une mélasse de productions tirées par les cheveux et aux... Lire la critique de Martha Marcy May Marlene

33
Avatar SlashersHouse
5
SlashersHouse ·

La communauté de l’étau.

S’il était encore nécessaire de le prouver, Martha Marcy May Marlene démontre une nouvelle fois à quel point le fait de tout ignorer d’un film (pitch, bande annonce, etc…) peut servir l’intensité de son exposition. Fondée sur un mystère et de nombreuses lacunes, le récit s’ouvre sur deux temporalités : celle d’un passé proche au sein d’une communauté qui se révélera... Lire la critique de Martha Marcy May Marlene

29 2
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Identités

"Martha Marcy May Marlene" décrit avec subtilité l'engrenage, la mécanique sournoise de l'intégration dans une secte. Les soumissions volontaires et l'enfermement aux barrières invisibles. Le renoncement de soi et la perte d'identité qu'évoque le titre. C'est avec une mise en scène épurée que Sean Durkin s'attaque au processus d'aliénation de cette jeune femme qui peine ensuite à se... Lire la critique de Martha Marcy May Marlene

16
Avatar Al_
6
Al_ ·

Déprogrammée.

Primé à Cannes et à Sundance, "Martha Marcy May Marlene" est le premier film du prometteur Sean Durkin. A l'aide d'une mise en scène empreinte d'une certaine rigueur (beaucoup de plans fixes et très peu de musique) mais jamais pesante ou austère, il mélange passé et présent, confronte deux faces pas si opposées que ça de la notion de famille (l'une est libre et accueillante mais manipulatrice... Lire la critique de Martha Marcy May Marlene

17 1
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Paranoïac Activity

Décidemment, le cinéma indépendant américain connaît une belle période. Après "Winter's Bone", "Drive" et "Take Shelter", voici le nouveau venu : Martha Marcy May Marlene. Le réalisateur Sean Durkin s'attaque à un sujet rarement traité au cinéma ; la vie au sein d'une communauté sectaire et ses conséquences, faisant de son film une réflexion sur la quête d'identité et la paranoïa. La mise en... Lire l'avis à propos de Martha Marcy May Marlene

9
Avatar Anyo
8
Anyo ·

Deux sœurs sous un toit

Martha est une jeune femme qui vient de s'enfuir d'une secte de hippies un peu désaxés sur les bords. Une violence physique et mentale orchestrée par un leader entiché d'elle qu'elle veut oublier. La jeune femme demande l'aide de sa sœur et s'installe dans sa maison de vacances avec son beau-frère. Elle aura beaucoup de mal à leur cacher ce qu'elle a vécu dans les dernières années de sa vie.... Lire la critique de Martha Marcy May Marlene

28 2
Avatar EvyNadler
7
EvyNadler ·

Charme léthargique

Maillon conforme de la grande chaîne du « cinéma indépendant », qui est devenu un style avec ses généralités formelles ; alors qu'il devrait, par définition, être le terrain propice à l'émergence d'auteurs et de manières inédites ou décalées. En fait de refléter l'ensemble des essais indépendants, le terme en est venu à se référer à une fraction étriquée de celui-ci, garante... Lire la critique de Martha Marcy May Marlene

7
Avatar Zogarok
5
Zogarok ·

M&M's, fond dans la bouche, pas dans la main...

Une nouvelle fois, je décidais de découvrir un film en me basant sur l'affiche et les avis épars de la blogo-twittosphère. Mais je ne me suis arrêté qu'aux conclusions, aux notes. Du coup, je n'avais absolument aucune idée du sujet abordé. Je savais juste que la petite sœur des jumelles Olsen tenait un rôle assez important dans le film. Grand bien m'en a pris. Et grand bien vous en prendra aussi.... Lire la critique de Martha Marcy May Marlene

6 2
Avatar PastequeMan
8
PastequeMan ·

I am a teacher and a leader !

Faisant partie de la sélection officielle à Cannes 2011, et star au Sundance Film Festival 2011 (U.S. Directing Award for Best Drama), Martha Marcy May Marlene en déroutera plus d'un mais trouvera probablement son public parmi les spectateurs sensibles à sa réalisation sans faille et au jeu de la fragile Elisabeth Olsen. Il est donc question du difficile processus de retour à une vie normale... Lire la critique de Martha Marcy May Marlene

4 1
Avatar Filmosaure
9
Filmosaure ·