Noblet, Chocolat,et poisson qui fume!

Avis sur Mary et Max.

Avatar H__Dakir_
Critique publiée par le

Un film d’animation dont un tas d’éléments font l’objet de l’appréciation extrémale, on peut se contenter, à titre d'exemple, de la liste des couleurs/atouts et celle de Life Goals (Ami véritable, Chocolat, Noblet), cela pourrait conduire à une matrice chef-d’œuvre ? allons voir.

Les plans de séquence du nouveau-né d’Adam Elliot sont quasiment situés dans le spectre de gris (une dynamique spectrale de temps à autre), mais croyez-moi, cela ne fait ni perdre le sens narratif, ni réduire la concentration visuelle prédominante. La trame narrative est fluide et l’œuvre adopte le régime alternatif, dans la mesure ou le spectateur effectue constamment des voyages anodins entre l’Australie et l’USA. Le va et vient, lorsqu’il s’ajoute au surnombre de détails dans chaque morceau, crée un déséquilibre de suivi et de visionnage, néanmoins, on constate petit à petit que quelconque quantité d’info cernées, suffit pour applaudir en fin du récit.

La coïncidence et le hasard ont mis en place un échange épistolaire et une correspondance étalée sur des années, entre un Max américain, allergique aux passions, atteint par l’athéisme et le syndrome d’Asperger, et une Mary australienne, honte de ses liens de parenté, et coincée par la cour de récréation et l’homophobie de son voisin. Cela semble dépassé et apocryphe à premier coup, oui je suis en total accord ! mais ce n’est que le cadre ou la continuité dialoguée d’Amélie Poulain, et l’intrigue de Témoin à charge, vont se mettre en contact, et le repas est perfectionné par des théories épistémologiques de grande échelle : l’univers et la bêtise humaine, et la théorie du poids (i.e. Max doit peser moins que son réfrigérateur).

Je viens témoigner à titre individuel, que l’œuvre est implicite, discrète, et cache derrière ses lignes toute une vision sociétale, elle nous fait référence à des questions primordiales pour se réorienter : c’est quoi l’intérêt de définir des horaires pour les bus, s’ils ne sont jamais respectés ? c’est quoi le lien entre l’amour et le Rubik’s cube ? pourquoi le citoyen enfreigne les lois, même quand il termine sa cigarette ? comment est-ce qu’un coq et 3 pas de marche créent des relations continentales ? et pourquoi l’illogisme humain persiste ? en un mot, on n’a besoin qu’à d’une machine à écrire et un poisson qui fume, pour réaliser un film en format JIM JARMOUSH !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 220 fois
1 apprécie

Autres actions de H__Dakir_ Mary et Max.