Affiche Maryline

Critiques de Maryline

Film de (2017)

Cette blessure ...

Après l’immense succès de Guillaume et les garçons à table, Guillaume Gallienne revient avec un 2e film radicalement différent. Il lorgne largement vers le drame, parfois un peu trop misérabiliste, mais s’en sort avec brio en s’attachant aux imperceptibles mouvements d’une héroïne touchante et jamais figée. Elle Elle porte son prénom en... Lire l'avis à propos de Maryline

8
Avatar eloch
6
eloch ·

Gallienne égaré dans le drame

Cette critique est également disponible sur mon blog. Vu au Festival du film francophone d'Angoulême en août 2017. Maryline est film assez obscur, pesant dans le mauvais sens du terme, qui devient de fait assez long. Lorsque les lumières de la salle se rallument, on n’est pas vraiment sûrs d’avoir... Lire l'avis à propos de Maryline

7
Avatar oggy-at-the-movies
4
oggy-at-the-movies ·

Gallienne rate son deuxième film en ne parvenant jamais à rendre son héroïne intéressante.

Le second film de Guillaume Gallienne après le succès surprise de « Guillaume et les garçons, à table ! » nous laisse dubitatifs. On reconnait au réalisateur le fait de ne pas rester dans sa zone de confort en livrant un drame sans tête d’affiche dans lequel il ne joue pas et au sujet peu commercial. Mais l’histoire de cette jeune fille venue de la campagne et rêvant d’être comédienne mais ne... Lire l'avis à propos de Maryline

15 1
Avatar Rémy Fiers
4
Rémy Fiers ·

La beauté de la parole empêchée

Maryline parle dans sa cuisine à quelqu'un qui n'est pas là, marmonnant des mots que l'on ne comprend pas. Un verre de vin et un scénario à portée de main, elle apprend son texte, le répète, le joue, le cherche, l'incarne, déjà habitée dans un temps qui n'est même pas encore celui des coulisses. La scène dure moins d'une minute. Un pur moment de cinéma pendant lequel on est tout entier... Lire la critique de Maryline

8 2
Avatar Alexandre Agnes
8
Alexandre Agnes ·

Fausse représentation, vraie théâtralité

L’une des répliques du nouveau film de Guillaume Gallienne indique que les seuls films qui vaillent sont ceux avec une part de mystère. Dès lors Maryline vaut pour son mystère unique mais immense : quel est le propos porté par ce film ? Interrogation troublante face une histoire « vraie » que le réalisateur porte en lui depuis quinze ans mais dont il avoue que sa «... Lire l'avis à propos de Maryline

3
Avatar In_Cine_Veritas
4
In_Cine_Veritas ·

Être née quelque part et devenir une autre

Après Guillaume et les garçons à table,Guillaume Gallienne a choisi un portrait de jeune femme déracinée au propre comme au figuré.Le fait que Maryline ait choisi de monter à Paris pour tenter sa chance dramatique n’est pas uniquement la thématique du film.En effet,le réalisateur s’intéresse au ressenti de son anti-héroïne que le spectateur considère de prime abord comme un petit oiseau... Lire l'avis à propos de Maryline

3
Avatar Locke_2
8
Locke_2 ·

Critique de Maryline par Selenie

Maryline est le magnifique symbole de la modestie mais Gallienne confond modestie avec timidité maladive. Ajouté à cela le fait que jamais Maryline n'agit d'elle-même, jamais elle a un sursaut pour s'en sortir, jamais elle ne se réveille, Maryline reste une soumise qui n'est sauvée que par les autres et les... Lire la critique de Maryline

2
Avatar Selenie
5
Selenie ·

Une charmante petite chose passive

Dans Guillaume et les garçons à table, Guillaume Gallienne se filmait sans complaisance, mais sans s’humilier pour autant, avec dureté parfois, mais avec amour surtout. Bref, G. Gallienne sait bien parler de lui. Mais sait-il parler aussi bien des autres que de lui-même ? Hélas, peut-être pas. Du début à la fin, Maryline subit : et un personnage qui... Lire la critique de Maryline

2 1
Avatar Tom Cluzeau
5
Tom Cluzeau ·

Une actrice en souffrances

Non, on ne peut pas croire que Guillaume Gallienne, après le triomphe de Les garçons et Guillaume, à table ! ait été frappé du syndrome des artistes étiquetés comiques qui tentent de se "racheter" en tournant un film sérieux. C'est autre chose, l'envie de traiter un sujet qui lui tient à coeur ou plutôt plusieurs, notamment la violence qu'il y a à devenir actrice ou encore la supériorité du... Lire la critique de Maryline

2 2
Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·

Critique de Maryline par Christine Deschamps

Oh, l'intrigante expérience filmique que voici ! Difficile de repousser les limites de ce qui a été expérimenté jusque là tant la variété des formes est grande, mais là, il faut convenir que j'ai été tenue en éveil tout du long, et pas grâce à l'histoire. Non, ce qui titille en l'occurrence, c'est l'absolu inconfort de en jamais savoir déterminer le ton des scènes que l'on regarde. Du coup,... Lire la critique de Maryline

Avatar Christine Deschamps
7
Christine Deschamps ·