Laughing Out Loud

Avis sur Massacre à la tronçonneuse

Avatar Milan Boëhm
Critique publiée par le

J'ai eu très très peur mais c'est juste parce que je suis un peu con, gentil, mais con.
Faut le dire parce que pendant tout le film j'attendais les coups de pressions mais il faut croire que Mr Hooper s'en contrefout (y en a qu'un) et c'est tant mieux!

Des scènes surréalistes, non! mieux, psychédéliques! Les premières minutes hallucinées et hallucinantes, ces flashs, ce crucifix made in #viandedécomposée et ce générique sur fond d'éruptions solaires, Tobe tu marques des points.

Des acteurs en surjeu total au début qui, comme des bovins, yeux écarquillés, bouches béantes, débitent des répliques complètement stupides. Mais ces bouts de viandes s'imposent finalement car ils sont bel et bien les animaux que s'apprêtent à dévorer les autres rigolos.

Qui mange quoi? hmm Comme quoi même sans les détails sordides et la vue du sang on peut être dégoutés.
Et finalement on s'identifie au bétail, on veut qu'elle s'en sorte machine avec ses cris et ses jolis yeux verts (dont on a vu les moindres recoins!) quand elle se fait courser par Leatherface pendant 20mn dans la nuit.
Tel Bruce Willis elle défonce les fenêtres et on rit! Encore, Encore!

Et puis c'est elle qui rit, très fort et sans trop savoir pourquoi, quand, installée bien confortablement à l'arrière d'une voiture, la gueule en sang, le crâne troué, elle regarde le gros pèpère qui agite merveilleusement sa tronçonneuse en dansant sur une route baignée de la lumière d'un soleil levant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 644 fois
7 apprécient

Autres actions de Milan Boëhm Massacre à la tronçonneuse