"Tu le trouves pas beau, mon frère ?"

Avis sur Massacre à la tronçonneuse

Avatar Bastien_Cavaillé
Critique publiée par le

Il y a un 1 an et demi, 2 ans,je suis tombé sur Topito sur un TOP 10 "Des films d'horreurs les plus effrayants". Parmi eux l'Exorciste, Alien ou The Ring que j'avais déjà vu et d'autres comme Hostel et Massacre à la tronçonneuse. Je me suis donc lancé dans le visionnage de ce film.

Je connaissais bien sur le nom du film et je pensais que c'était un festival de sang, de membres découpés etc... Mais pour que ce film soit resté dans les mémoires et soit encore reconnu comme un classique du genre, je me suis dit qu'il devait y avoir plus qu'un simple surplus d'hémoglobine.

Après visionnage du film un constat me frappa : Cela n'a rien avoir avec ce que je pensais. Mais damned c'est ça qui rendait ce film génial ! Il n'y que très peu de sang et d'actes fortement violent et marquant sauf le saucissonnage de l'infirme et l'embrochement de la cagole. Oui en effet j'ai oublié les noms des protagonistes mis à part celui de l'héroïne Sally.

Passons sur un casting pas énorme, des dialogues et une interprétation fade, car ce ne sont pas les jeux d'acteurs qui font un film d'horreur. Ce film m'a rendu mal à l'aise comme je l'ai rarement été ! Tout commence par plusieurs plans d'un cadavre espacés par des fonds noirs ou déjà le malaise se fait sentir.

Nos héros ou victimes, parcourent les routes du Texas afin de retrouver la maison d'un membre de leur famille, ils apprennent durant leur voyage que des tombes ont été profanées. S'en foutant relativement ils n'y prêtèrent pas attention et poursuivirent leur voyage. Grossière erreur ! Ils furent d'abord confrontés à un auto stoppeur assez étrange mais surtout pas mal taré en proie à des pulsions morbides, puis par une panne d'essence ainsi qu'à la rencontre d'un patron de station service assez insistant. Les 30-35 premières minutes du film servent avant tout à nous plonger dans l'ambiance pour mon cas ce fut une totale réussite !

S'en suit alors le cauchemar, les membres du groupes se font un à un sauvagement assassiner par Leatherface. Mais aussi quelle idée d'entrer chez les gens alors que personne ne répond quand on sonne ?! Sally après avoir vu son frère "tronçonné" par le tueur masqué, se mit à courir et à crier pendant 5 minutes tout en ayant face de cuir qui la poursuivait tronçonneuse à la main. Cette scène bien qu'assez classique dans les films d'horreurs se distingue selon moi par l'absence de bande musicale, ce sont les bruits de la tronçonneuse qui servent de fonds sonore.

Faisons une ellipse sur sa capture par le propriétaire de la station service, ses retrouvailles avec Leatherface et l'auto stoppeur ainsi que la rencontre de leur grand père pour passer au plus grand moment de ce film : le repas !

Putain, tout le reste du film aurait pu être une daube,cette seule scène aurait à elle seule propulsé le film comme référence du cinéma d'horreur. Une atmosphère des plus malsaine et glauque, le fait que l'on voit la scène sous les yeux de Sally nous donne l'impression d'être assis à sa place. Il est impossible de savoir lequel des 3 bourreaux est le plus taré, la musique est parfaite, les plans superbement bien pensés, bref une scène d'anthologie !

Le film se termine finalement par l'évasion de Sally après avoir échappé à un coup de marteau du papy zombie. Cette fin est selon moi un peux décevante comparé au reste du film, mais elle n'enlève rien à la qualité de Massacre à la Tronçonneuse.

Alors oui, il n'y pas de grandes effusions de sang qui sont l'apanage des films gores, le scénario n'a rien de grandement original, mais le film nous plonge dans un univers cauchemardesque et c'est cela qu'il faut retenir.

En résumé, un superbe film que je conseille à tout le monde de voir, amateur ou non de films d'horreurs !

PS : Ce film m'a tellement marqué, qu'une fois en pleine campagne et seul, je me suis retrouvé pris de panique en entendant au loin un bruit de tronçonneuse.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 240 fois
2 apprécient

Autres actions de Bastien_Cavaillé Massacre à la tronçonneuse