Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

Critiques de Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

Film de (2006)

Une certaine idée de la sauvagerie

Tension, effroi, dépaysement malsain, gratuité, dégoût, régression déviante : Massacre à la tronçonneuse, le commencement offre tout ce qu'on peut attendre de plus simple et cynique d'un film d'horreur. Il a le goût d'une première expérience dans le genre et l'a logiquement été pour beaucoup d'adolescents puisqu'il a été massivement diffusé, grâce à son statut privilégié : prequel d'une des... Lire la critique de Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

5
Avatar Zogarok
7
Zogarok ·

La grande fête des cinglés.

Il fallait s'attendre à ce qu'un réalisateur décide de faire le commencement de Leatherface. Une idée pas mauvaise en soit, il faut juste que le reste assure. Et c'est le cas ici ! "Massacre à la tronçonneuse : le commencement" est un très bon film, c'est amusant de redécouvrir la famille cinglée de Leatherface (dieu que j'aime le père) et de connaitre les raisons de sa folie (mis à part le... Lire l'avis à propos de Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

5
Avatar 21st Century  Christ
8
21st Century Christ ·

Critique de Massacre à la tronçonneuse : Le... par bobwasa

Fan du 1er Massascre à la tronçonneuse de Tobe Hopper, j'ai été agréablement surprise par cette préquelle : plutôt pas mal réalisée avec un scenario et des acteurs qui tiennent plutôt la route pour se genre de production, et une bonne ambiance sonore (vu au cinéma donc ca aide). Je suis habituellement réfractaire à tous ces remakes d'oeuvres cultes et autres prequelles "20 ans après", mais là je... Lire l'avis à propos de Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

4
Avatar bobwasa
7
bobwasa ·

Le consommateur n'est pas forcément un con, un sot ou un mateur !

Difficile de savoir si il est au même niveau que le remake ou infiniment pire. Clichés en guise d'éléments contextuels. Dialogues crétins. Envolées de conneries monumentales. Un manque de subtilité. Dieu merci, de bonnes scènes gores et le joli p'tit cul de Jordana Brewster suppriment l'impression d'avoir perdu son temps. Mais ça fait... Lire l'avis à propos de Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

10 15
Avatar Matrick82
4
Matrick82 ·

La goutte (de sang) de trop

Après un remake réussi avec les têtons de Jessica Biel en acteurs principaux, il était plutôt censé d'attendre de cette préquelle un résultat réussi. Et bien non...:o L'entrée en matière est assez cheap : un abattoir, une grosse dégueu, un boss tyrannique qui n'accorde pas de pauses pipis et voilà la crise cardiaque de la pachyderme tout en donnant naissance à une chiure nommée Leatherface. Le... Lire l'avis à propos de Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

4
Avatar Lopocomar
2
Lopocomar ·

Critique de Massacre à la tronçonneuse : Le... par Truman-

Probablement le meilleur Massacre a la tronçonneuse . Trash violent sombre gore , un film qui sent la transpiration la poussiere et le sang . La mise en scène est excellente , et beaucoup de question que l'on peut se poser en regardant les opus précédent trouve une réponse dans ce film . A voir pour tout fan de la franchise massacre a la tronçonneuse mais aussi pour les fans d'horreur . Lire la critique de Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

4 1
Avatar Truman-
7
Truman- ·

Texploitation massive !

On touche ici à un film un peu controversé au sein de la saga, car hybride entre deux styles radicalement opposes (l’atmosphère glauque du remake et le torture porn sanglant), et qu’il ne recèle absolument aucune surprise. C’est typiquement l’exemple du film de producteur, commandé pour exploiter le filon rouvert par le remake, prenant du coup des allures de préquel pour appâter encore plus de... Lire l'avis à propos de Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

2
Avatar Voracinéphile
7
Voracinéphile ·

Le Massacre de Massacre à la Tronçonneuse

Après le monstrueux remake de Massacre à la Tronçonneuse par Marcus Nispel en 2003, une mode prévisible des remakes de films d'horreur d'antan est réapparue, engendrant une flopée de bouses dont seules quelques exceptions furent surprenantes. Mais cette fois-ci, la production a préféré réaliser un prequel narrant comment la famille Hewitt est devenue l'équipée de salauds... Lire la critique de Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

Avatar MalevolentReviews
2
MalevolentReviews ·

Excellente préquelle - ambiance assurée

Très bon film qui remonte aux origines sans se défaire d'un scénario classique aux allures de remake, à savoir la bande de jeunes qui va se faire dégommer par la famille dégénérée... L'ambiance reste dans le remake de l'original qui avait était fait quelques années avant celui-ci, dans une ambiance qui s'enfonce vers le glauque cauchemardesque. Esthétiquement les filtres... Lire la critique de Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

Avatar Mister_PopMusic
8
Mister_PopMusic ·

Toujours plus gore

Cette préquelle du "Massacre à la tronçonneuse" de 2003 nous fera revenir aux origines de Thomas Hewitt, plus communément surnommé Leatherface, durant les années de la guerre du Vietnam. Lee Ermey campe bien le rôle du "shérif" Hoyt, encore mieux que dans le remake de Nispel, et il s'avère même que le bonhomme surclasse largement le reste du casting, notamment grâce aux répliques... Lire l'avis à propos de Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

Avatar Smokin69
6
Smokin69 ·