La goutte (de sang) de trop

Avis sur Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

Avatar Lopocomar
Critique publiée par le

Après un remake réussi avec les têtons de Jessica Biel en acteurs principaux, il était plutôt censé d'attendre de cette préquelle un résultat réussi. Et bien non...:o

L'entrée en matière est assez cheap : un abattoir, une grosse dégueu, un boss tyrannique qui n'accorde pas de pauses pipis et voilà la crise cardiaque de la pachyderme tout en donnant naissance à une chiure nommée Leatherface. Le pauvre rejeton est jeté à la poubelle mais récupéré par des freaks qui deviendront plus tard la famille que l'on connait si bien. S'ensuit un générique nous montrant des illustrations de l'homme à la gueule de cuir et nous prenons connaissance avec le cast de chairs à saucisses cuvée 2007.

De ce côté là, pas grand-chose à se mettre sous le crochet. Un blondinet insipide, un neuneu ténébreux qui s'en va au Vietnam faisant office de fréros et leurs gonzesses : une blondasse au décolleté sous-exploité et une brunette déjà vue dans Fast & Furious et The Faculty. On a donc connu mieux et seulement 4 victimes de rang, c'est bien maigre pour remplir l'heure et demie que l'on s'apprête à subir. Il n'y a plus qu'à ajouter au tableau de chasse un pauvre biker burné en la personne de Lee Tergesen ( Tobias Beecher dans Oz ) et sa copine. Le scénario est très convenu et pioche autant dans le papa de la série que dans le remake, la créativité est restée à la porte du studio. En terme de boucherie, l'abattoir a beau ne pas être loin, la dose de sang demeure pourtant assez légère et encore une fois, le déjà vu est lui de la partie. Un tronçonnage par-ci, un coup de flingue par-là, rien de bien transcendant.

Cette préquelle se donne le luxe d'être encore plus pénible à regarder qu'un Saw III, à cause d'un intérêt plus que limité. Tout a déjà été vu et en mieux, et c'est là le problème. Alors nous montrer les origines de Leatherface, why not mais franchement, vu la teneur de ce qu'on apprend, ca méritait au mieux 2 bonus DVD...

Direction poubelle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 536 fois
4 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Lopocomar Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement