Une belle mascarade

Avis sur Massacre au camp d'été

Avatar Moorhuhn
Critique publiée par le

Si Sleepaway Camp était une comédie, alors le film aurait été brillant. Cependant Sleepaway Camp n'est pas une comédie. Je crois bien que c'est l'un des slashers les plus ridicules que j'ai pu voir. Je ne vis pas un amour fou avec ce genre mais là franchement je me demande ce qu'il y a à sauver.
Alors techniquement c'est vraiment mauvais. Le mot qui caractériserait le mieux Sleepaway serait « ringard ». La mise en scène est tout bonnement nulle, elle ne crée aucune tension et rend l'ensemble vraiment nanar. A commencer par les attaques et les meurtres, à part les abeilles les autres meurtres brillent par leur ridicule, j'ai littéralement pouffé de rire à chaque tentative. Un cuisinier tellement empoté qu'il n'arrive pas à échapper à une marmite, des jeunes qui lèvent les bras comme Frankenstein quand ils se font attaquer, des scènes incohérentes... Alors c'est original c'est certain mais complètement raté. En fait le truc avec Sleepaway Camp c'est qu'il manque cruellement d'une ambiance digne de ce nom, d'une tension, d'une atmosphère pesante. C'est vain, tout est vain, je n'ai ressenti aucun malaise face à ce truc d'une connerie monumentale au scénario débile et bâclé. Ce n'est même pas jouissif et pourtant avec les têtes-à-claques qui parsèment le film il y avait matière à rendre le tout vraiment jubilatoire mais ce n'est même pas le cas.
Les acteurs sont moyens, ce n'est pas là le défaut principal mais leurs personnages sont tellement inintéressants que ça ne leur fait pas honneur. Après je tiens à souligner à quel point la musique utilisée est soûlante. En plus d'être moche elle fait du remplissage sonore, c'est de la diarrhée auditive alors en plus associée à des dialogues à la con récités par des acteurs moyens on a le droit à un cocktail laxatif sonore des plus infects.
Alors voilà on suit l'histoire, on s'emmerde, on rigole quand il y a un meurtre, on s'emmerde, on rit jaune lors de certains dialogues, on s'emmerde et tout ça jusqu'à l'apothéose : la scène finale. C'est rare que j'éclate de rire devant un film mais là je m'en suis vraiment donné à coeur joie, j'ai quand même rarement vu de scène aussi ridicule au cinéma. Je ne spoilerais pas, ceux qui l'ont vu connaissent la scène, mais ce cri m'a véritablement arraché des larmes.
Bref Sleepaway Camp est un étron d'une remarquable splendeur qui m'a à la fois emmerdé et à la fois diverti par son immense connerie, une sous-bouse à prescrire aux dépressifs carabinés, guérison assurée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1056 fois
3 apprécient · 4 n'apprécient pas

Moorhuhn a ajouté ce film à 1 liste Massacre au camp d'été

Autres actions de Moorhuhn Massacre au camp d'été