Plato's Cavern : Reloaded

Avis sur Matrix

Avatar Manutaust
Critique publiée par le

Objectivement, il n'est pas extraordinairement facile de voir ce qui sépare Matrix d'un blockbuster inspiré. Pourtant, j'y vois cette étincelle, ce petit plus - enfin, pour être exact, cet ensemble de gros plus -, qui fait que le film des frères Wachowski est résolument autre chose.

Tout d'abord, même le plus convaincant des blockbusters n'a pas une esthétique aussi léchée et hallucinante que Matrix. Les décors donnent l'impression de regarder le monde à travers une lentille grossissante - le but étant évidemment de souligner l'aspect factice de la Matrice. Quant aux scènes de combat, elles font partie des meilleures qu'il m'ait été donné de voir au cinéma : exemplaires de lisibilité et de dynamisme, elles n'ont pas une ride après treize ans. S'il y en a pour croire que les effets spéciaux se résument à une accumulation d'explosions, ou à la représentation de planètes pseudo-exotiques alakon (un certain réalisateur, James C., dont je tairai le nom car il ne mérite pas de figurer dans une critique de Matrix, se reconnaîtra), ils se trompent.

Les effets spéciaux, c'est l'informatique au service de l'imagination humaine, dans le but de proposer quelque chose de neuf, de stimulant, intellectuellement ou esthétiquement. Les explosions et compagnie, c'est du travail de technicien, point barre.

Ceux de Matrix, donc, sont proprement incroyables, et je ne prends pas la peine de les décrire ici, ça ne servirait à rien. Comme pour le reste, je trouve qu'ils n'ont pas vieilli d'un iota en treize ans, ce qui est particulièrement remarquable, étant donné que 1999 était une époque charnière pour les images de synthèse.

Ceci étant dit, le visuel est loin d'être la seule chose à dire à propos de Matrix. Le fond, aussi bien que la forme, le démarque des blockbusters. Déjà, le fond, il est riche. Très. C'est déjà une synthèse de tout un pan de la littérature Cyberpunk, des années 90. Ensuite, c'est une réexploration très fouillée du fameux Mythe de la Caverne, de Platon : les Hommes sont enchaînés dans une caverne, condamnés à ne percevoir, du "monde réel", que des projections sur le mur de celle-ci. Ce "monde réel", c'est le monde des idées, des concepts mathématiques, des notions : le monde intelligible - littéralement, "accessible via l'intelligence". Le lien avec Matrix n'est même pas implicite : dans le film, le monde que nous percevons n'est qu'une hallucination créée par les Machines pour nous empêcher de voir la vérité.

Si le mythe de départ est déjà très riche, philosophiquement, Matrix l'exploite à fond pour soulever des questions fascinantes sur la notion de réel, sur l'esprit humain, et sur le libre arbitre.

Enfin, le film comporte plein de thématiques beaucoup plus modernes, à commencer par une lecture plutôt subversive de ce mythe de la Caverne ; évidemment, le contexte politique dans lequel vivait Platon n'amenait pas cette interprétation, lui était juste dans l'idée qu'il fallait s'élever du monde sensible à l'aide d'un esprit critique et de la raison, pour atteindre le monde intelligible. Mais ce n'est absolument pas trahison que cette relecture moderne des frères Wachowski, et le discours un peu anar' "Ouvrez les yeux et libérez-vous du mensonge des médias et autorités", sur fond de Rage Against the Machine vient très harmonieusement s'ajouter au mythe.

Et puis, bien sûr, il y a le rapport entre homme et machine, là encore ultra-original. Le simple fait de considérer les machines comme des organismes, une espèce à part entière, c'est génial parce que ça rejoint la thématique sur "qu'est-ce que le réel", en un sens : les machines, on a du mal à les envisager comme des organismes vivants essentiellement parce qu'elles manquent d'autonomie. Mais une fois capables de se déplacer, de communiquer, de se reproduire, qu'est-ce qui nous permet de dire qu'une machine est moins vivante (voir même, moins consciente) qu'un homme ?

Conclusion : pour un film aussi esthétique, aussi intelligent, qui fait autant réfléchir, Matrix n'est pas un blockbuster ; c'est un chef-d'œuvre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 410 fois
7 apprécient · 2 n'apprécient pas

Manutaust a ajouté ce film à 2 listes Matrix

Autres actions de Manutaust Matrix