Comment détruire une bonne idée

Avis sur Matrix

Avatar Thomas Baczkowski
Critique publiée par le

J'avais vu Matrix il y a quelques années de ça. J'avais énormément apprécié. Et puis j'ai décidé de le revoir il y a quelques temps. Et j'ai beaucoup déchanté.

Pour le résumé du scénario : Wikipédia est ton ami !

Le vrai problème, c'est qu'on ne sait pas trop sur quel pied danser avec Matrix. Il y a de la baston bien sauvage où ça EXPLOSE de partout, du corps-à-corps, du suspens, de la réflexion. Et c'est déjà beaucoup, il ne faut pas trop en demander quand même. On pourrait donc s'attendre à un film spectaculaire avec en plus une idée géniale comme fil conducteur : et si nous vivions dans un monde virtuel ?

On aurait pu avoir un film génial. Mais non. Parce que c'est mal géré. Très mal géré. Extrêmement mal géré. Même si tout n'est pas noir, il s'agit pour moi de l'un des plus gros gâchis de tous les films qu'il m'a été donné de voir. C'est dire.

Globalement, le plus gros point noir de ce film, c'est qu'il essaye de mélanger divination magique et programmation matricielle. Et les deux ne font vraiment pas bon mélange. Car les personnages savent tous ce qu'est la matrice, ils sont tous calés en informatique... mais ils croient que Néo est l'élu. Parce qu'un programme le leur a révélé. Sérieusement ?
Plus précisément, leur attitude est parfois franchement inappropriée. Ainsi, Morpheus : en tant que gourou du petit groupe, il se doit d'être le plus convaincu que Néo est l'élu. On a donc affaire à un illuminé spécialiste des arts martiaux et des phrases vides de sens pseudo-intellectuelles. Et Trinita ne vaut guère mieux, bien que le nombre de conneries débitées à la seconde par Morpheus soit largement supérieur au sien. Mais passons, puisque ce n'est pas le point essentiel que j'ai à lui reprocher.
Son problème, c'est qu'elle sert juste à l'histoire d'amour avec le personnage principal, comme souvent dans les films d'action. POURQUOI FAUT-IL UNE HISTOIRE D'AMOUR AUSSI NIAISE ?
Le pompon est certainement décroché dans les dernières minutes du film (ce qui ruine d'ailleurs une scène superbe), mais cela nous permet également de déprimer à d'autres moments, comme par exemple au moment où elle ne veut pas le laisser partir seul (c'est-y pas mignon tout plein ?). Sans compter qu'en plus, il y a le traître jaloux...
Le traître jaloux... Lui non plus n'est pas gâté. Même si je dirais qu'il est plus gâché que raté. En effet, il a un avis différent des autres, il y aurait pu avoir un échange du genre "Une vie fausse mais heureuse vaut-elle mieux qu'une vie vraie mais malheureuse ? " etc, mais le seul auquel on a le droit, c'est une ficelle scénaristique bidon qui permet accessoirement de se débarrasser des personnages auxquels on ne s'est pas attaché. Vraiment, ça m'a attristé. Et puis, était-il vraiment indispensable de révéler qu'il y avait un traître aussi tôt ? Et de le faire plus caricatural ?
Pas grand-chose à dire au sujet du héros. Il n'est pas transcendant, mais au vu de la performance des autres, c'est largement suffisant.
Reste le méchant. Mention spéciale pour celui-là. Parce qu'il a, tout d'abord, la tête de l'emploi, un peu comme Robert Patrick, et ensuite, parce que 90% de sa partie, ce sont des combats. Et si Matrix a un point fort, il est bien à chercher là-dedans : les chorégraphies des combats sont extrêmement bien fichues. Moins délires que dans les films tirés de Comics, plus passionnantes que celles de Gladiator, ou Troie. Surtout que le fait que l'univers soit fictif permet une grande liberté au niveau des possibilités de combat. Et, pour en revenir au méchant, il est génial même quand il ne se bat pas : sa manière de parler, de se comporter en fait sans conteste l'un des meilleurs méchants que j'ai jamais vu.

Je ne vais pas énumérer les incohérences, mais il faut savoir, que, même en étant peu regardant niveau scénaristique, certaines risquent de vous sauter aux yeux. On peut également faire quelques reproches en ce qui concerne les décors : ainsi, on a du mal à comprendre pourquoi les humains du futur doivent vivre comme des clodos dans leurs vaisseaux, et sont technologiquement moins avancés que nous aujourd'hui. On peut également regretter le fait qu'il n'y ait pas assez d'explications techniques.

Mais je m'égare.

Matrix aurait pu être un excellent film, si tout n'avait pas été sacrifié au profit de la combinaison qu'on nous ressert inlassablement à toutes les sauces : pseudo-science et bagarre. On peut regretter aussi le choix des scénaristes d'avoir voulu donner un vernis kabbalistique à un film qui n'en avait vraiment pas besoin.
C'est donc un film sans prise de tête, qu'on peut trouver intéressant, mais il ne faut surtout pas creuser, et se contenter de se régaler devant l'improbable succession de coups que s'envoient les protagonistes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 326 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Thomas Baczkowski Matrix