Maurice forever

Avis sur Maurice

Avatar nate6691
Critique publiée par le

J'ai vu ce film à sa sortie en 1987, ça fait longtemps: mais lorsqu'il m'arrive de le revoir, il y a toujours des passages qui m'émeuvent. Je ne sais pas pourquoi, sans doute parce qu'il parle finalement d'une chose simple et essentielle: l'acceptation de soi. L'acceptation de sa nature. Le film se déroule dans l'Angleterre edwardienne dans les années 1910: la société est hautement cloisonnée. Malheur à celui ou celle qui voudrait sortir de sa classe ou de sa caste. Les aristos, les bourgeois, les ouvriers: ces gens se croisent mais au final ne se comprennent pas et se détestent. L'idée que Maurice puisse tomber amoureux d'un compagnon d'études à Cambridge est déjà (à l'époque) un grave péché et qu'il puisse sortir de sa classe pour essayer de vivre sa différence avec un garde-chasse fils de boucher, est dans cette Angleterre corsetée, le pire crime qui puisse exister: prison, rejet et même mort... sans doute le sort réservé aux "antisociaux" de l'époque. Comme le dit le psy à Maurice, l'Angleterre est incapable d'accepter la nature humaine mais le problème c'est qu'un siècle plus tard les mêmes questions se posent - même dans notre cher pays des libertés individuelles. Le sujet du film de James Ivory - et du roman dont il est issu - est malheureusement, à certains égards, encore bien d'actualité. Derrière la recherche plastique du métrage et son côté guindé, Ivory et ses acteurs - trio d'exception - délivrent un message quelque part fortement politique. Derrière le vernis des apparences et de la morale hypocrite combien de vies sont ou ont été brisées?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 605 fois
8 apprécient

Autres actions de nate6691 Maurice