Affiche Mauvais Sang

Critiques de Mauvais Sang

Film de (1986)

Cours Alex, cours

Samedi 6 avril 2013. 15h34. Le générique s'affiche, le son retombe. Alex a fermé les yeux pour toujours. Anna pleure et court, une empreinte de main rouge sur la joue droite. Cette main rouge que je retrouve sur ma joue tellement la claque est forte. Ma bouche est grande ouverte. Je viens de passer deux heures, submergé par une poésie magnifique et sublimée par des images splendides. Mauvais... Lire la critique de Mauvais Sang

42 8
Avatar Wahrgh
8
Wahrgh ·

Mauvais sang

Film noir et rouge, comète de Halley, virus qui tue les gens qui font l'amour sans amour. Coup de foudre d'un funambule pour une mystérieuse femme-enfant. Mi-polar, mi-poème d'amour, Mauvais sang est MON film culte. Celui que j'emporterai partout avec moi. Parce qu'il y a Juliette, solaire, lunaire, muette, rieuse... Parce qu'il y a Denis, merveilleux, acrobate, amoureux, ténébreux... Parce... Lire la critique de Mauvais Sang

25 8
Avatar zeinvisible
10
zeinvisible ·

Mauvais sang

Mauvais sang est beau, douloureusement amoureux. Il règne une mélancolie contemplative à fleur de peau, qui brule notre chair, qui fait chuchoter un sentiment double entre pessimisme et espoir. Face à quoi ? Face à une maladie qui tue les hommes et femmes qui font l’amour sans amour, qui jouissent de la vie sans vergogne, pour le simple plaisir de ressentir. Avec sa parabole du Sida, Leos Carax... Lire la critique de Mauvais Sang

41 5
Avatar Velvetman
10
Velvetman ·

Suivez la dame de coeur

Lise et Alex- un prestidigitateur de haut vol –, deux bonnes personnes aux airs bohémiens, sont contraints de se quitter car Alex doit venger son père dans une affaire étrange, face à des adversaires surréalistes. Mauvais Sang étant le premier film qu’il m’ait été donné l'occasion de savourer du réalisateur Leos Carax, je peux difficilement comparer cette réalisation fascinante d’un point de... Lire l'avis à propos de Mauvais Sang

29 3
Avatar Deleuze
8
Deleuze ·

Semelles de vent.

Après les promesses vibrantes de Boy meets girl, Leos Carax se lance à bride abattue en terre de cinéma. Mauvais sang est son manifeste, la bulle qui crève les années 80, qui plus est françaises, hissant leur esthétique vers des cimes inattendues. Sur le terrain... Lire la critique de Mauvais Sang

27
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

La promesse Carax

Deuxième film du jeune réalisateur français Leos Carax en 1986, il a 26 ans, et va déjà se révéler comme un cinéaste à part entière, "Mauvais Sang" est une œuvre particulièrement incroyable dans le sens où le rapport à l'image est sans pareil. On ressent délicatement cette poésie visuelle et narrative, car ce film est avant tout extrêmement sensitif, de part sa photographie magnifique, sa... Lire la critique de Mauvais Sang

11 2
Avatar JimBo Lebowski
8
JimBo Lebowski ·

Amour brut

Une folie de tous les instants dans sa mise en oeuvre formelle, une encre enflammée qui emprunte à la poésie la force des mots et des acteurs qui se livrent à tel point que seuls leurs regards semblent avoir gardé leur libre arbitre, telles sont les composantes du puissant Mauvais sang. En équilibre subtil entre la fable critique qui pointe du doigt, par l’intermédiaire d’une maladie... Lire l'avis à propos de Mauvais Sang

14
Avatar oso
8
oso ·

Ceux qui courent dans le noir

Une rue, un décor, un tunnel noir. Paris brûle sous la nuit. Un sombre ciel la surplombe. Une comète passe au-dessus d'elle, au milieu des étoiles, boules lumineuses perchées sur un mur de noir, toujours. C'est Alex qui court, torse nu, pieds nus, sur un trottoir, qui va vite. Qui renverse une voiture, se bat, se tape, hurle, chuchote pour ses yeux. Pour les yeux et la bouche d'Anna, qui le... Lire la critique de Mauvais Sang

9 3
Avatar B-Lyndon
6
B-Lyndon ·

Après "Boy Meets Girl", Carax reprend les influences godardiennes...encore hélas !!!

Le début jusqu'à la séquence de parachutage sans être transcendant est encourageant, disons qu'il est suffisamment intriguant et doté d'une bonne dose d'énergie pour que l'on regarde ce film avec intérêt. Intérêt intensifié par le fait que le sujet annoncé est le vol d'un virus qui contamine les gens qui font l'amour sans amour, très belle parabole sur le SIDA... Mais le problème c'est que la... Lire la critique de Mauvais Sang

15
Avatar Plume231
4
Plume231 ·

Mauve Essence

Le goudron des pavés parisiens brûle sous cette chaleur exceptionnelle, alors le monde devient fou, alors Alex prend Anna dans ses bras et l'amène au bout. L'amour moderne, c'est la fragilité et la puissance d'un visage d'un Denis Lavant tout sauf terne, c'est sa capacité à aller de l'avant jusqu'à la mort, jusqu'à l'épuisement. C'est un travelling d'un lyrisme fou sur du... Lire la critique de Mauvais Sang

8 8
Avatar Antofisherb
7
Antofisherb ·