Advertisement

Trancher dans le vif

Avis sur May

Avatar Yorick26
Critique publiée par le

"Allez ! Viens on va regarder un film avec une assistante vétérinaire." C'est comme ça que je me retrouve en train de regarder ce film super étrange. Pour vous annoncer la couleur dès maintenant, je n'ai pas du tout aimé. Je suppose que la note vous avez déjà mis sur la voie.

May est une jeune fille aillant souffert des moqueries de ses camarades causé par un problème de vision pendant son enfance. Pour remédier à la solitude qui pèse sur May, sa mère lui donne une poupée (tellement angoissante O.O) qui deviendra sa seule et véritable amie à qui elle pourra se confier.
May est maintenant une adulte. Elle travaille en tant qu'assistante d'un vétérinaire et tombe amoureuse d'un jeune mécanicien qui est attiré par son étrange - voire carrément bizarre - comportement. Ce dernier, pendant son temps libre, s'essaye au cinéma notamment avec une histoire d'amour zombiesque. Loin d'être effrayée, May trouve l'idée intéressante et souhaiterait presque l'appliquer ce qui ne semble pas plaire au jeune mécanicien. Leur relation finit court et s'ensuit une succession de déceptions qui la poussera à se créer l'amant parfait en prenant le meilleur des gens.

En définitive, ce n'est pas trop la mise en scène qui me déplait. Même si j'ai l'impression que certains personnages sont mal joués, l'actrice principale Angela Bettis qui a des faux airs de Vanessa Paradis et qui après quelques recherches se retrouvent toujours dans des rôles à l'image de May (glauque et violent :dans Saw par exemple) assure pleinement son rôle de psychopathe en cours de finition.
Et puis l'histoire n'est pas inintéressante. Cela me semble assez original comme idée. Tout du moins je n'ai pas l'habitude de voir ce genre de film.
Je pense que tout simplement je n'aime pas (d'où la note négative). Il se peut que d'autres fans de ce genre de film soient totalement fan. Mis à part le fait que j'ai passé un bon moment entre amis, j'ai bien du mal à trouver des arguments en faveur de ce film. Mais 4 pour un film que je n'ai pas aimé, c'est quand même bien payé non ?

N.B. : Pour la petite note culturelle, en chirurgie on ne parle pas de scalpel (encore moins de "scoulpel" comme le croit Anna Faris), mais d'un bistouri. Le scalpel n'a pas de lame interchangeable et est utilisé dans le monde de l'artisanat.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 749 fois
3 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Yorick26 May