👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Après le tournage de "Bertha Boxcar", Martin Scorsese choisit - sur les conseils notamment de John Cassavetes - un sujet plus personnel pour "Mean Streets", son troisième long-métrage, qui s'inspire largement de son propre vécu, en l'occurrence sa jeunesse turbulente dans Little Italy en compagnie de petits malfrats.

La balade dans ce New York désormais disparu m'a paru plutôt agréable mais pas franchement marquante : on assiste à des tranches de vie plus ou moins anecdotiques, avec des personnages peu aimables (de petites frappes fascinées par la voyoucratie) et une intrigue assez minimaliste qui survient tardivement dans le récit.

L'intérêt majeur de "Mean Streets" réside dans la découverte de la naissance d'un style, ainsi que l'émergence de thèmes qu'on retrouvera tout au long de la carrière de Scorsese (violence, rédemption, catholicisme...), qui se manifestent ici dans le tiraillement moral vécu par le personnage d'Harvey Keitel.

Quant à celui incarné par un très jeune De Niro, c'est un chien fou provocateur et inconséquent, qui accumule les dettes et les comportements autodestructeurs (inspiré semble-t-il par le propre frère du réalisateur).

Ce qui m'aura sans doute le plus emballé dans "Mean Streets" reste sa bande originale, compilation de morceaux rock et folk des années 60-70, tandis que la chanson-titre est dévolue au tube "Be my baby" des Ronettes.

Mean Streets
Gand-Alf
5
Mean Streets

Little Italy.

Après une poignée de courts-métrages, un premier film quasi-amateur et un passage obligé par la case Roger Corman, Martin Scorsese signait son premier film marquant, "Mean Streets", vaguement inspiré...

Lire la critique

il y a 9 ans

71 j'aime

7

Mean Streets
Docteur_Jivago
8
Mean Streets

Jumpin' Jack Flash

You don't make up for your sins in church. You do it in the streets. You do it at home. The rest is bullshit and you know it. C'est par cette affirmation que Martin Scorsese lance Mean...

Lire la critique

il y a 6 ans

60 j'aime

2

Mean Streets
guyness
8
Mean Streets

L'école de la rue

Mean Streets est le film fondateur de Martin Scorsese. C'est le premier d'une série assez imparable, un âge d'or qui culminera avec "Les affranchis" et déclinera très rapidement, à partir de Casino...

Lire la critique

il y a 11 ans

52 j'aime

Faites entrer l'accusé
Val_Cancun
9

Le nouveau détective

Le magazine haut de gamme des faits divers français, qui contrairement aux (nombreux) ersatz sur la TNT, propose toujours des enquêtes sérieuses, très documentées, sachant intriguer sans tomber dans...

Lire la critique

il y a 7 ans

46 j'aime

11

Mare of Easttown
Val_Cancun
9

Mare porteuse

La preuve qu'on peut produire une mini-série remarquable sans véritable originalité ni innovation, en s'appuyant seulement sur un excellent script et un usage pertinent des ressorts classiques du...

Lire la critique

il y a 12 mois

44 j'aime

2

L'Horloger de Saint-Paul
Val_Cancun
8

Mystère et traboule de gomme

Ce n'est qu'au deuxième visionnage que j'ai vraiment "compris" et aimé "L'horloger de Saint-Paul", et malgré l'estime que je lui porte, ce n'est pas un film que je recommanderais, en particulier aux...

Lire la critique

il y a plus d’un an

39 j'aime

2