Chroniques de la petite mafia

Avis sur Mean Streets

Avatar Minostel
Critique publiée par le

Manhattan, années 70... Un jeune membre de la mafia tente de gravir les échelons... Mean Streets relate l'ambiance du milieu, avec les petites combines, les dettes entre gangsters, les petits conflits, les bars glauques.
Le personnage de Keitel apparait comme un "futur cadre" alors que De Niro reste une "petite frappe" qui s'enfonce... Le propos du film est de montrer jusqu'à quel point le premier peut soutenir le second, au nom de l'amitié, sans mettre sa "carrière" en péril.

Harvey Keitel est juste énorme de justesse, tiraillé entre ses envies, ses désirs, et ce qu'il doit refouler pour grimper dans l'ascenseur de la pègre.
De Niro joue un poil "too much" même si son personnage a un caractère de doux dingue.

Sur le plan technique, superbe photo des intérieurs de bar, quelques plan très en avance sur leur temps avec une caméra fixée face aux acteurs qui suit leur moindre mouvement, quelques ralentis audacieux sans être pompeux. La BO souligne bien l'ambiance.

Une chose à souligner : j'ai vu le film dans une édition HONTEUSE signée Les Inrockuptibles où le film est recadré à la serpe en format 4/3... Il faut croire que la revue avait de sacrés problèmes d'argent pour autoriser son logo sur ce genre de produit...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 561 fois
4 apprécient

Minostel a ajouté ce film à 1 liste Mean Streets

Autres actions de Minostel Mean Streets