Also, Kristen Dunst has normal boobs, beyond all expectations.

Avis sur Melancholia

Avatar TheMidgarian
Critique publiée par le

...En fait... j'aimerais juste...
Il y a un petit truc qui me chiffonne.

Ce film a en général et parmi mes éclaireurs une note moyenne qui s'élève à un peu plus de 7,5. Ça en fait un plutôt bon film, ce avec quoi je suis plutôt d'accord. Mais parmi mes éclaireurs, il y a cinq 10♥.
Plutôt lourd de sens.

J'ai vu ce film il y a quelques jours et je me demandais juste comment il pouvait engendrer de tels compliments.

Est-ce que c'est la mise en scène ?
Pas vraiment. Sans être atrocement moche le film n'affiche rien d'extraordinaire et je serai presque enclin à reprocher à certains plans une tendance à ne focaliser sur rien tout en secouant la caméra et zoomant au hasard. De plus, après une première partie plutôt jolie la deuxième moitié du film s'enfonce dans une grisaille maussade qui est je suppose censée être intentionnelle, mais.. personnellement en tout cas, j'ai trouvé ça un peu trop saute-aux-yeux.

Est-ce que c'est l'interprétation ?
Ça se peut. On omettra souvent de mentionner le fait qu'en faire le rôle d'une vie de Kristen Dunst est plus une question de marketting qu'autre chose, car notre Charlotte Gainsbourg est loin de faire le poids en terme de reconnaissance internationale et beauté sur l'affiche face à Kristen, alors qu'en vérité les deux actrices délivrent toutes deux des interprétations exceptionnelles, et que l'une n'est pas plus présente à l'écran que l'autre. Les rôles secondaires sont tout aussi impeccables et souvent jouissifs dans la première partie, et même le petit garçon parvient à ne pas être insupportable.
Mais malgré le prix d'interprétation de Kristen, ce n'est pas là dessus que les critiques se focalisent le plus pour faire l'éloge de ce film, et Melancholia ne saurait s'en contenter pour être la merveille que certains voient.

Est-ce que c'est la musique ?
The Fountain a montré qu'une excellente musique peut porter un film entier, alors la musique de ce film aurait pu être l'un des piliers sur lesquels s'était bâti sa gloire. Mais pas du tout. En lieu et place de bande originale on a droit, de temps en temps, à la même introduction de cette musique que tout le monde reconnait sans connaitre, que seuls certains grands connaisseurs peuvent nommer sans rechercher l'information. En plus de ne pas chercher à avoir une identité musicale, ces 10 premières secondes de musique sont toujours identiques et aussi poignantes puissent elles êtres pour un chef d'oeuvre de la musique classique, ne suffisent pas à rendre l'ambiance sonore de Melancholia mémorable.

Est-ce que c'est le scénario ?
Ah, ah, ah. Tu me fais rire, petit lecteur. Un scénario dans un film de ce genre ? A croire que les réalisateurs sont intimement persuadés que mêler à la foi stimulation émotionnelle et intellectuelle est trop en demander au spectateur, le scénario est réduit au strict minimum et la narration du film ne s'appuie que sur sa propre "symbolique". "Il ne se passe rien dans ce film" est incidemment souvent la critique faite par une majorité, contrée par "Il se passe énormément de choses, il faut savoir les comprendre" par le public cible de ce genre de films. Séparation inconditionnelle de deux univers que je ne peux simplement pas supporter. J'attends encore le jour où les films "artistiques" reconnaîtront que je suis capable d'être emporté par la beauté d'un film et ravi par son sens métaphorique dont on me laisse l'interprétation, aussi bien qu'être impliqué dans une histoire qui n'insulte pas mon intelligence. En même temps. Le fait que beaucoup de critiques applaudissent la simplicité d'une histoire face à son "sens profond", aussi authentique et complexe soit-il, m'agace le plus, comme si les histoires complexes, riches et intéressantes étaient réservés à ceux qui ne "comprennent pas", à ces films qui ne parlent pas le "langage cinématographique".
Donc non, le scénario de Melancholia est inexistant. Certains films s'en sortent en prenant cette voie quand ils ont en lieu et place un "sens symbolique" puissant et efficace, mais celui de Melancholia... venons en.

Est-ce que c'est pour son "message" ?
Malgré son évidence à la réflexion, j'avoue n'avoir pas saisi ce que voulait faire communiquer le film une fois qu'il était terminé, je dois faire partie de ces "tous venants" pour qui le film n'est pas immédiatement accessible. Après réflexions personnelles et quelques recherches, ça saute aux yeux, effectivement. A tel point que la poésie et le lyrisme du film me semblent.. pas.. vraiment.. bien. Je repousse peut-être la responsabilité pour éviter de reconnaître ma stupidité en disant cela mais si je n'ai pas été ému par le film, si je ne l'ai pas compris pendant le visionnage, c'est peut-être aussi parce qu'il fait assez mal son travail.
Et je pense ça tout d'abord pour une ligne dans le film, "I know things" qui semble vraiment scriptée et qui fait grincer tout le film. Le paravent s'effondre alors et on voit d'un peu trop prêt le message du réalisateur, qui à ma grande déception n'est vraiment pas très recherchée. "Life is evil." Hmm.
Je sais que Melancholia ne représente pas que ça, mais même une fois saisi le message du film aussi bien traité soit-il ne me semble pas vraiment si intéressant, en tout cas pas au point d'appeler au chef d'oeuvre.

Est-ce que c'est la séquence d'introduction ? Le dernier plan ? En général, la beauté du film ?
Juste... non. J'avoue ne pas comprendre, j'ai vu énormément de compliments fait à la séquence d'introduction qui me semblent vraiment exagérés. Pas qu'elle soit mauvaise, elle est juste pas si merveilleuse que ça. Les plans ne sont pas d'une beauté exceptionnelle, et même si la musiquedont j'ai parlé plus haut se prête bien à la scène, je n'ai rien vu qui pourrait me faire tirer mon chapeau. Je ne reproche rien à cette scène qui reste tout de même non conventionnelle mais... il n'y a rien de magique derrière. C'est bêtement joli, tout simplement.
Même chose pour le dernier plan. Il y en a beaucoup qui applaudissent quelque chose que je ne dois pas voir, peut-être. C'est peut-être un plan original, je suppose, mais rien qui puissent espérer rivaliser avec le génie. Si j'étais rationnel comme je le suis toujours je dirais presque que c'est agaçant car pas vraiment réaliste.

Et tout le film est comme ça.
C'est un beau film, c'est un bon film, et je l'ai compris, enfin je suppose, mais.. c'est tout, il y a rien de plus qui le rend inoubliable. Les performances sont remarquables, ça d'accord, mais il ne me semble pas que c'est ce que les admirateurs les plus assidus mettent en avant. C'est à mon sens pas un film qui a "quelque chose", c'est juste un autre de ces films "poétiques" qui malgré la longueur n'est pas ennuyeux, mais qui ne fait pas réfléchir, qui est loin de bouleverser, et qui reste à mes yeux insensibles et glacés, sans réelle saveur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 403 fois
2 apprécient

Autres actions de TheMidgarian Melancholia