Pas une critique très gentil gentil

Avis sur Meltem

Avatar Aldup
Critique publiée par le

Meltem de Basile Doganis est un film que je trouve très mauvais. On peut le ranger dans les films qui seraient à voir pour apprendre de leurs erreurs, à commencer par le scénario.

Ce dernier enchaîne les facilités grossières enlèves toute dynamique au récit. On a le syndrome des scènes qui ne servent à chaque fois qu'à une seule chose et ça se voit. Ce qui a pour effet de les rendre vides et peu intéressantes.

La scène des champis qui ne sert qu'à réconcilier TRÈS rapidement Nassim et Elyas. L'intrigue de la carte d’identité qui, quand on réfléchit, est inutile et donne pas plus de vie à l'histoire. Et surtout la phrase de l'homme au bateau à la fin qui suffit à conclure l'arc narratif de Elena, de lui faire prendre conscience de toutes ses erreurs et de faire deux deuils en un coup.

Et ces scènes démontrent surtout d'un vrai manque d'efficacité du récit. Au tout début, quand Elena écoute la messagerie de sa mère ne sert qu'à appuyer sa tristesse. Mais on ne la ressent pas. On devrait régulièrement ressentir sa souffrance mais ce n'est absolument pas le cas il faut donc rajouter une scène qui ne sert qu'à ça. C'est quand même une écriture très pauvre.

Et cette écriture finit par donner un film qui n'a pas réellement de fil conducteur et ne sait plus trop ce qu'il est. Résultat, ça se sent dans la mise en scène. Celle-ci pose a quelques moments des instants un peu fantastiques, hors de l'ordinaire mais qui finalement sont juste le cul entre deux chaises.

La rencontre avec Elyas sonne juste molle et bizarre, la danse d'Elena est ni belle et surtout on ne sait pas trop pourquoi elle fait ça, et les mains sur le mur n'est pas une idée poétique mais sonne juste comme une facilité d'écriture pour nous attacher au personnage.

Spoiler très petit, ne divulgue rien sur l'intrigue => Le pire pour moi est la scène du chien qui tente d’apparaître comme hors du temps, presque une hallucination entre rêve et réalité. Mais finalement c'est un ratage assez gênant. Car il ne suffit pas de mettre une musique un peu fantomatique et garder une colorimétrie toute bleue pour que ça semble abstrait. Tout est trop normal, des cadrages au montage qui ressemblent à n'importe quelle scène d'amis faisant la fête.

Et cela m'emmène au montage que j'ai trouvé mou (sachant qu'il y a une grande différence entre mou et lent). Le pire étant les dialogues qui sont remplis de petites secondes de silence assez gênante pour les spectateurs et nuises à la cohésion du groupe car ces silences ne devraient juste pas être là. Et ça rend pas mal de dialogues peu convaincant, déjà que les textes sont franchement mauvais, c'est dur.
Heureusement que les acteurs, autant qu'ils peuvent, donnent de leur talent pour donner vie au trio (particulièrement Nassim et Sekou). Oui je dis le trio parce qu'Elyas, le jeune syrien, est totalement insipide et cela est dû à son lot de facilités d'écritures.

Notamment l'histoire de sa mère qui apparaît comme un cheveu sur la soupe comme un besoin de faire avancer l'histoire.

Et pour finir, je dirais que la fin est assez représentative. En plus de finir sur des plans "cartes postales" c'est-à-dire des plans jolis mais sans réels intérêts, le montage des 3 dernières brèves scènes montre l'échec du film.

Elle est censée, en mélangeant la prière pour la mère et la lampe chinoise à Elyas, officialiser le deuil d'Elena.

Elle a du sens cette fin, mais vu que le film est terriblement maladroit, on a juste l'impression que tout s’enchaîne et se mélange sans logique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 579 fois
3 apprécient

Aldup a ajouté ce film à 1 liste Meltem

Autres actions de Aldup Meltem