Une mémoire volatile

Avis sur Memento

Avatar BYFALL
Critique publiée par le

Une détonation, un polaroid et le début ou la fin ou le milieu de l'histoire commence.
Leonard Shelby est un homme pas comme les autres. Toujours tiré à quatre épingles au volant de sa jaguar il vit pourtant dans des hôtels miteux et règle ses factures en cash (beaucoup de cash).
Leonard est obsédé par une chose:retrouver l'homme qui a violé et tué sa femme quelques années auparavant. Il veut se venger à tout prix. Ce qui est embêtant pour son enquête à la Sherlock Holmes c'est qu'il a des soucis de mémoire. Ce qui peut arriver à tout le monde mais lui il est dans la perte de mémoire haute gamme! Il oublie tout en moins d'une minute ce qui peut créer parfois dans le film certaines scènes comiques à mes yeux comme le rappel qu'il doit se raser les jambes sur un bout de papier collé à même le corps. Franchement c'est chaud, j'imagine même pas s'il avait eu un rendez vous galant "penser à me doucher et mettre un slip propre pour conquérir la meuf que j'ai envie de pécho" après reste à savoir où il l'aurait écrit...Toujours accompagné de ses précieux accessoires papier, stylo et son énorme appareil photo instantané vintage, Leonard mène l'enquête! Si quelqu'un sait où il rangeait son appareil pendant le film franchement dite le moi, il était énorme.
Ce film m'a bluffé et rappelé à quel point la mémoire est un muscle vitale. A l’ère des réseaux sociaux et des messages instantanés, la mémoire est moins sollicitée donc restons vigilants. Je pense que c'est ce que voulait dire Christopher Nolan à travers ce film peut être.mais les réseaux sociaux n'existait pas.. Je lui demanderai! Nos souvenirs font ce que nous sommes aujourd'hui ne l'oublions jamais. Film à suivre très attentivement pour pouvoir comprendre, évitez même de cligner des yeux c'est moi qui vous le dis.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 23 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de BYFALL Memento