Vestiges de l'amour.

Avis sur Méprise Multiple

Avatar Gand-Alf
Critique publiée par le

Revenant à une production plus modeste après son précédent "Mallrats" produit par la major Universal, le wonder boy Kevin Smith s'inspire de sa relation avec la comédienne Joey Lauren Adams (héroïne principale du film) pour livrer sa vision toute personnelle des rapports amoureux.

Retrouvant une poignée de ses habitués (Jason Lee, Jason Mewes...) et confiant le rôle de son alter-ego à un tout jeune Ben Affleck, Kevin Smith plante son décor dans un milieu qu'il connait bien, celui du comic-book. A partir d'un script basique mais efficace, Smith s'interroge avec pertinence sur les vertiges de l'amour, sur notre incapacité à mettre de côté le passé de l'autre, sur nos petites jalousies qui polluent nos histoires de coeur.

Se moquant avec malice du politiquement correct, des préjugés qui ont la vie dure, de l'image forcément déformée de la sexualité homosexuelle vue par le monde fabuleux des hétéros, "Chasing Amy" est au final une comédie romantique étonnamment juste et intelligente, plutôt bien jouée, drôle, dont les lacunes formelles (une habitude chez Smith) sont heureusement compensées par des dialogues à se tordre de rire et par des références qui raviront les fans.

Peut-être le film le plus abouti de Kevin Smith car le plus sincère, le plus modeste, vision douce-amère du monde de la bande dessinée et surtout, portrait plein de justesse d'une génération se cherchant constamment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 437 fois
11 apprécient

Gand-Alf a ajouté ce film à 6 listes Méprise Multiple

Autres actions de Gand-Alf Méprise Multiple