👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Merveilleuse Angélique est un film franco-germano-italien, réalisé par Bernard Borderie, coécrit par Claude Brulé, Francis Cosne sur des dialogues de Daniel Boulanger et une musique toujours composée par Michel Magne, d'après le roman "Le Chemin de Versailles" d'Anne et Serge Golon qui est une suite directe au précédent film... Tout commence sur une scène rocambolesque ou le moine inquisiteur Conan Bécher (joué par Charles Régnier) qui a plaidé contre le comte de Peyrac, en l'accusant de sorcellerie et le condamnant aux flammes de la place de Grève, est poursuivi dans Paris par des bandits qui le traînent jusque dans le repaire de Calembredaine, alias Nicolas (joué par Giuliano Gemma (doublé en V.F. par Jacques Thébault)... pour continuer dans le cinéma Bis, avec les scènes de la cour des miracles ou on trouve parmi eux, Le nain Roberto qui joue Barcarole, Serge Marquand qui joue Jactance, Henri Cogan qui joue Cul-de-Bois, Rosalba Neri (doublé en V.F. par Rosy Varte) qui joue La Polak (l'actrice a joué dans un certain nombre de films de série B (horreur, péplums (Hélène, reine de Troie de Giorgio Ferroni), western Européen (Arizona Colt, de Michele Lupo), comédies érotiques à l'italienne ou Espagnole (L'Amour dans les prisons des femmes (99 Women), de Jesús Franco) ou Gino Marturano (doublé en V.F. par Roger Rudel) qui joue Rodogune L'Égyptien (l'ennemi juré de Calembredaine) ou encore avec l'acteur Allemand Ernst Schröder (doublé en V.F. par Philippe Noiret) qui joue le très libidineux capitaine du Châtelet... avant de trouver quelques moment magiques comme la premiere scéne entre Angélique et le poète (révolutionnaire) crotté joué par un magnifique Jean-Louis Trintignant... et un certain lyrisme avec Jean Rochefort qui joue François Desgrez un ancien avocat devenu policier du Roi (toujours joué par Jacques Toja), Robert Porte qui joue Monsieur, frère du Roi dans une scéne orgiaque assez ambiguë ou il se montre très cruel envers un petit garçon, le toujours excellent Noël Roquevert qui joue l'aubergiste Bourjus l'associé de l’Angélique femme d'affaire et arriviste, François Maistre qui joue Le prince de Condé toujours comploteur contre le Roi, Claire Maurier qui joue Ninon de Lenclos une courtisane, femme d'esprit, épistolière et femme de lettres française... qui côtoie Jean de la Fontaine et surtout avec Claude Giraud qui reprend le role du mufle Philippe de Plessis-Bellières le futur époux de la belle indomptable Angélique qui est arrivé a ses fins en retrouvant son titre de noblesse...
Cette merveilleuse Angélique est du pur cinéma Bis comme je les aime il y a du rocambolesque, des scènes dignes de film d'aventure a l'italienne du même genre, du lyrisme et un peu d’érotisme... Mention très spéciale a Jean Rochefort, Jean-Louis Trintignant et Claude Giraud... en attendant Angélique et le Roy qui parait il, serait bien meilleur.

Eric31
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 5 ans

2 j'aime

5 commentaires

Merveilleuse Angélique
Fatpooper
3

Emmerdeuse Angélique

C'est la même chose que le premier film, mais en pire. C'est encore plus décousu, aucun objectif principal ce qui fait qu'on ne sait vraiment pas où on va durant tout le film. Les résolutions sont...

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime

Merveilleuse Angélique
Eric31
7

Critique de Merveilleuse Angélique par Eric31

Merveilleuse Angélique est un film franco-germano-italien, réalisé par Bernard Borderie, coécrit par Claude Brulé, Francis Cosne sur des dialogues de Daniel Boulanger et une musique toujours composée...

Lire la critique

il y a 5 ans

2 j'aime

5

Merveilleuse Angélique
Selenie
5

Critique de Merveilleuse Angélique par Selenie

Après "Angélique, Marquise des Anges" (1964),Angélique est tombée dans les bas fonds mais ne pas pas hésiter à user de ses charmes pour revenir au devant de la scène. Mais au contraire du premier...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime

1

Ma Loute
Eric31
1
Ma Loute

Critique de Ma Loute par Eric31

Ma Loute est un OVNI cinématographique sur les apparences cachés très lourdement réalisé par Bruno Dumont qui met en scéne les Van Peteghem une famille très snobinarde de riches bourgeois lillois qui...

Lire la critique

il y a 6 ans

25 j'aime

20

Le Fondateur
Eric31
7
Le Fondateur

Critique de Le Fondateur par Eric31

En 1937, Patrick McDonald fonde « l'Airdome », restaurant sur la Route 66 près de l'aéroport de Monrovia en Californie... lequel sera déplacé à 64 km à l'est de San Bernardino et rebaptisé McDonald's...

Lire la critique

il y a 5 ans

19 j'aime

4

Il était une fois dans l'Ouest
Eric31
10

Critique de Il était une fois dans l'Ouest par Eric31

Il était une fois dans l'Ouest (C'era una volta il West) est un superbe Western Opéra Italo-américain réalisé par Sergio Leone sur une musique composée par Ennio Morricone... coécrit par Sergio...

Lire la critique

il y a 4 ans

15 j'aime