👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le premier opus avait pour moi le privilège de la découverte d'abord et d'une ou deux scènes magnifiquement ridicules ensuite. Le summum se dégageant bien sûr avec la scène de la statue offensée.

Ici, point de tout cela. Rien qu'un ramassis de complots compliqués, à la mise en scène laborieuse, de dialogues insipides (comme rarement).
Et si peu de turpitudes, du moins pas assez abouties pour allumer la lampe magique. Quelques coups de fouet, quelques dos au divin dessin féminin et puis c'est tout, même pas de peau de zob. Cette Mercier est très belle mais on s'emmerde grave donc.

Rochefort sans moustache joue toujours juste. Ce qui est somme toute d'une facilité déconcertante face à cette floppée de médiocres.
Trintignant fait une apparition avec toupet. Dans tous les sens du terme.
Et Philippe Noiret aussi, enfin un moment très drôle : il post-synchronise un gargantuesque policier glouton et obsédé mais tout aussi crétin que la plupart des personnages.

Le niveau est on ne peut plus bas. L'humour est au ras des paquerettes, juste un peu plus haut, se contentant de jouer sur le physique nabot d'un nain gesticulant.

Hautement évitable ce morceau d'Angélique, vivement qu'elle voyage!
Alligator
3
Écrit par

il y a 9 ans

1 j'aime

Merveilleuse Angélique
Fatpooper
3

Emmerdeuse Angélique

C'est la même chose que le premier film, mais en pire. C'est encore plus décousu, aucun objectif principal ce qui fait qu'on ne sait vraiment pas où on va durant tout le film. Les résolutions sont...

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime

Merveilleuse Angélique
Eric31
7

Critique de Merveilleuse Angélique par Eric31

Merveilleuse Angélique est un film franco-germano-italien, réalisé par Bernard Borderie, coécrit par Claude Brulé, Francis Cosne sur des dialogues de Daniel Boulanger et une musique toujours composée...

Lire la critique

il y a 5 ans

2 j'aime

5

Merveilleuse Angélique
Selenie
5

Critique de Merveilleuse Angélique par Selenie

Après "Angélique, Marquise des Anges" (1964),Angélique est tombée dans les bas fonds mais ne pas pas hésiter à user de ses charmes pour revenir au devant de la scène. Mais au contraire du premier...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime

1

The Handmaid's Tale : La Servante écarlate
Alligator
5

Critique de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate par Alligator

Très excité par le sujet et intrigué par le succès aux Emmy Awards, j’avais hâte de découvrir cette série. Malheureusement, je suis très déçu par la mise en scène et par la scénarisation. Assez...

Lire la critique

il y a 4 ans

52 j'aime

16

Holy Motors
Alligator
3
Holy Motors

Critique de Holy Motors par Alligator

août 2012: "Holly motors fuck!", ai-je envie de dire en sortant de la salle. Curieux : quand j'en suis sorti j'ai trouvé la rue dans la pénombre, sans un seul lampadaire réconfortant, un peu comme...

Lire la critique

il y a 9 ans

52 j'aime

16

Sharp Objects
Alligator
9

Critique de Sharp Objects par Alligator

En règle générale, les œuvres se nourrissant ou bâtissant toute leur démonstration sur le pathos, l’enlisement, la plainte gémissante des protagonistes me les brisent menues. Il faut un sacré talent...

Lire la critique

il y a 3 ans

42 j'aime