Affiche Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Critiques de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Film de (2008)

Du pur cinéma

Tout simplement du grand cinéma. Si les deux volets sont réellement différents, ils se complètent parfaitement et le personnage Mesrine, plus complexe qu'on a bien souvent voulu le décrire, est ici dépeint avec minutie. Impossible de ne pas rentrer à fond dans l'histoire tant la réalisation est impressionnante et les acteurs parfaitement choisis. http://www.senscritique.... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

21
Avatar takeshi29
8
takeshi29 ·

On prononce ''Merine''!

On pouvait s'attendre une œuvre à la gloire de ''Merine''... et bien non! Sans parti pris, le film nous fait suivre froidement le parcours d'un mégalo grande gueule et velléitaire, qui n'a pas d'autre ambition que de satisfaire son ego et sa soif de reconnaissance. Une très bonne réal, vraiment haletante, mais sans excès de style... Et une interprétation exceptionnelle de Cassel (je ne pensais... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

10 3
Avatar Guitsby
8
Guitsby ·

Mesrine: un model pour les jeunes

"_Quand je serai grand, je serai Jacques Mesrine. _Belle ambition! Pourquoi? _Ce mec, il a de l'honneur. _Ah oui? Et c'est quoi l'honneur? _Si tu me manques de respect, j'te fume et je nique ta mère. C'est ça l'honneur. _Et bien sur, si je te contrarie, je te manque de respect? _Ben oui, hein..." L'ennui, c'est que ce film est bien réalisé avec un Vincent Cassel charismatique entouré... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

20
Avatar -Marc-
7
-Marc- ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par fetzu

Certains films gagnent quatre etoiles avant meme la première ligne de dialogue. Mesrine en fait partie. J'ai regarde ce film en ne m'attendant a rien, avec pour seule info une interview de Vincent Cassel dans le GQ d'il y'a deux mois. Mais quand j'ai vu le generique d'ouverture, la photographie et la musique derriere; je savais que Richet avait mis la barre tres haut. Une photographie... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

6
Avatar fetzu
10
fetzu ·

Leçon de cinéma

Écran noir. Bruit des journaux posés, de téléphones portables coupés, de pop-corn mâchouillés, de derrières se calant sur les sièges, de râclements de gorge. Image. Musique. Distributeur, sociétés de production. À nouveau un écran noir. Puis un message, une simple phrase nous annoncant que le film est affaire de point de vue, qu'il n'est pas LA vérité sur Jacques Mesrine, mais qu'il s'en... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

7
Avatar Kelemvor
7
Kelemvor ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par NicoBax

Première partie du diptyque autour de l'ancien ennemi n°1 français qui retrace sa vie depuis son retour d'Algérie (où il a torturé pour l'armée française) jusqu'à son évasion de prison au Canada. Pour tout dire, cette partie de la vie de la vie de Mesrine ne m'a jamais vraiment intéressé et malheureusement le film ne m'a pas fait changer d'avis. On découvre un peu le Mesrine petit voyou... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

7
Avatar NicoBax
4
NicoBax ·

La caricature du mec nerveux.

Mesrine est un personnage taillé pour le cinéma et vincent Cassel a le physique pour l'interpréter. Mais si le physique correspond son jeu d'acteur n'est pas toujours égal, car il a tendance à partir dans la caricature du mec nerveux, et a prendre un accent ridicule quand il joue ce genre de scène. Même s'il reste plutôt correct dans l'ensemble du film, son jeu enlève certaines fois la... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

3
Avatar Heurt
5
Heurt ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par Cine2909

Sans conteste l'un des grands évènements du cinéma français de l'année avec cette adaptation de Jean-François Richet de la vie tumultueuse de celui qui fut surnommé L'ennemi public N°1. Pour incarner Mesrine, Cassel ne s'est pas contenté de prendre quelques kilos, il habite le personnage et porte naturellement Mesrine : L'instinct de mort. A la hauteur de ce que l'on attendait et bénéficiant... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

5
Avatar Cine2909
7
Cine2909 ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par sseb22

Désolé mais ayant vu tout le dyptique à la suite, je me permets de mettre la même critique pour les 2 parties. J'avais vaguement entendu parler de lui mais j'étais surtout curieux et j'aime bien Cassel. L'histoire est dense, pas mal d'ellipses, ça passe rapidement. Ils auraient pu faire 3 films, je pense. Mais les acteurs sont bons (Cassel en tête mais depardieu ou Cécile de France et Sagnier... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

5
Avatar sseb22
7
sseb22 ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par TheScreenAddict

Dès les premières minutes, tendues et nerveuses à souhait, Jean-François Richet nous prouve que non seulement le cinéma français n'est pas mort, mais qu'il est toujours porteur d'une vivacité, d'une énergie, d'une incandescence ravageuse. Encore faut-il savoir maîtriser cet art délicat qu'est la mise en scène, un art visiblement inné chez l'auteur de l'honnête remake du classique de Carpenter :... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

6
Avatar TheScreenAddict
9
TheScreenAddict ·