Affiche Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Critiques de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Film de (2008)

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par Eowyn Cwper

Après avoir été le parrain de Spaggiari dans Sans arme, ni haine, ni violence chez Rouve, Depardieu se retrouve à parrainer Mesrine chez Richet – cette fois avec armes, haine & violence. Un sacré déferlement des trois, même. L’ambitieux film en deux parties a vu le jour sous cette forme parce qu’ “on” avait beaucoup à dire, & ce n’est pas le biopic criminel qu’on peut en... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar Eowyn Cwper
5
Eowyn Cwper ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par DanielOceanAndCo

Avec "L'Instinct de Mort", premier volet de l'ambitieux diptyque consacré à Jacques Mesrine, Jean-François Richet arrive à combiner à la perfection cinéma d'auteur et cinéma populaire. En effet, le réalisateur parvient avec une aisance déconcertante à parler de l'homme dans son intimité, de raconter sa vie sans aucune complaisance tout en parsemant son film de scènes d'action spectaculaires... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar DanielOceanAndCo
6
DanielOceanAndCo ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par Pascoul Relléguic

Le film avait reçu en son temps une volée de compliments, et il faut reconnaitre qu'ils étaient mérités. Voilà un polar biopic courageux, avec un tournage international et trans-temporel très rafraichissant. Cassel est nickel, avec des changements physique impressionnants, bien secondé par de nombreux seconds rôles (Depardieu est sympathiquement odieux). Le personnage de Mesrine est abordé de... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar Pascoul Relléguic
7
Pascoul Relléguic ·

Gangster

Biopic sur Mesrine, l'un des plus grands gangsters Français. Cette première partie est super intéressante, rythmée et bonne. Bien écrite. On en apprend beaucoup sur le personnage, sa construction et on ne s'attache pas au personnages (qui est un gros bâtard, il reste un voyou) mais il est fascinant et intriguant. Le film joue très bien l'a dessus. En gros, un très bon film... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar GuiKD
9
GuiKD ·

Itinéraire d'un braqueur gratiné

Voici, après pas mal de balbutiements (changement de réalisateur, scénario remanié,...), le biopic consacré à Jacques Mesrine. Les moyens ont été mit en oeuvre (casting alléchant, reconstitution rigoureuse, scénario dense) afin de s'approcher au plus près des faits et aussi montrer que le cinéma français en a dans le ventre. Autant le dire tout de suite: Vincent Cassel est absolument... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar ConFuCkamuS
7
ConFuCkamuS ·

Mesrine, le commencement !

Casting de rêve , dialogues efficaces, scénario en béton le tout magistralement filmé . On suit le parcours chaotique de Jacques Mesrine , truand médiatique devenu l' ennemi public N°1 . On plonge dans la guerre d' Algérie et les années qui ont suivi l' indépendance . C'est ultra violent mais pas que et c'est dans ces rôles ambivalents qu' excelle Vincent Cassel . Ses partenaires se hissent à... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar hunter008
9
hunter008 ·

Mise en bouche

Mesrine : L'instinct de mort, première partie du diptyque de Jean-François Richet revient sur la vie de Jacques Mesrine des années 60 au début des années 70. L'introduction est tout simplement brillante et Richet joue avec la connaissance des faits du spectateur, ouvrant le bal morbide avec une question qui nous donnera inévitablement envie d'aller au bout : "Comment se terminera le film ?... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar Ricow Ray
6
Ricow Ray ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par gruute

Bon p'tit polar ça ! Cassel est tip top, Mesrine est pas du tout présenté comme le bon gars (il peut d'une seconde à l'autre péter un câble, il est grave mégalo, etc.), bonne réal de Richet (j'aime bien les quelques splits-screen, la caméra à l'épaule juste quand il faut). Des ellipses, c'est clair (celle d'avec Cécile de France, j'aimais bien parce que la scène de l'attaque... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar gruute
8
gruute ·

Cinégénie de Vincent Cassel

Ce premier volet commence là où l'histoire s'arrêtera : par la mise à mort de Jacques Mesrine, gangster notoire auteur de nombreux braquages dans les années 60 et 70, tueur autrement appelé « L'ennemi public n°1 ». Première partie menée à un rythme trépidant Mesrine : l'instinct de mort ne se concentrera que sur les premières années de l'activité redoutable du célèbre gangster, et donc... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar stebbins
8
stebbins ·

Jacques Mesrine: le film

Vincent Cassel dans un rôle comme celui-là, ça n'pouvait que marcher, il n'y avait eu jusqu'ici qu'un seul film adapté de la vie de Jacques Mesrine dans les années 80 et il n'avait pas trop marcher. Ici, il s'agit d'une dyptique, à noter tout de même que tous les potes de Jacques Mesrine crèvent, sont blessés ou arrêtés mais lui, s'en sort toujours ! on... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar Rucas
10
Rucas ·