Avis sur

Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort par Pascoul Relléguic

Avatar Pascoul Relléguic
Critique publiée par le

Le film avait reçu en son temps une volée de compliments, et il faut reconnaitre qu'ils étaient mérités. Voilà un polar biopic courageux, avec un tournage international et trans-temporel très rafraichissant. Cassel est nickel, avec des changements physique impressionnants, bien secondé par de nombreux seconds rôles (Depardieu est sympathiquement odieux). Le personnage de Mesrine est abordé de manière intelligente, au plus près de ce que pourrait être un homme de cette trempe, sorte de connard peu recommandable à l'orgueil mal placé, sans être le suprême badass idéalisé. On pourrait reprocher au film que son évolution est parfois abrupte (il passe trop vite de bon père de famille rangé à un gars qui fout un flingue dans la bouche de sa femme, mais bon...). Par contre, ce qui est dingue, c'est que plusieurs situations semblent totalement démentes et fictionnelles, alors que non, la réalité est encore plus dingue (la prison québécoise, l'attaque suicidaire pour libérer les deux autres détenus...).
La suite sous peu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 39 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Pascoul Relléguic Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort