Avis sur

Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort par Lonewolf

Avatar Lonewolf
Critique publiée par le

Comme on le rappelle au début, c'est un film, et ça ne peut pas prétendre relater fidèlement les moindres détails de la vie d'un homme, et encore moins sa psychologie.

On y découvre toutefois Mesrine simplement humain.Ni une ordure sans nom, ni un saint, juste un homme qui a choisi la voie du crime, avec ses bons côtés (Mesrine était un homme loyal qui plaçait le respect au-dessus de tout, même s'il n'en avait pas la même définition que tout le monde) et ses mauvais (tueur de sang froid, impulsif, violent à la moindre contrariété).

On y tente vraiment la simple biographie, sans parti pris, sans faire de Mesrine un héros, et ça tombe bien, car il n'en était pas un, lui-même refusait ce genre d'étiquette.On le voit tel qu'il se définissait:un homme, un criminel, mais qui assume sa criminalité.

Le tout soutenu par une belle reconstitution des années 60-70, et un casting classieux et efficace.

Au final, un très grand film français comme on en voit rarement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 197 fois
1 apprécie

Autres actions de Lonewolf Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort