Jacques Mesrine: le film

Avis sur Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar Rucas
Critique publiée par le

Vincent Cassel dans un rôle comme celui-là, ça n'pouvait que marcher, il n'y avait eu jusqu'ici qu'un seul film adapté de la vie de Jacques Mesrine dans les années 80 et il n'avait pas trop marcher. Ici, il s'agit d'une dyptique, à noter tout de même que

tous les potes de Jacques Mesrine crèvent, sont blessés ou arrêtés mais lui, s'en sort toujours !

on apprend donc qu'il revient de la 3ème guerre française (la guerre d'Algérie si vous préférez) où il était de corvée de bois, traduction: c'est lui qui s'occupait des exécutions. Il retrouve donc un vieux pote à lui (joué par Gilles Lellouche) qui va l'entraîner dans ses combines mais, bizarrement, c'est Jacques qui va prendre le dessus. Son pote va lui présenter Guido, son patron, un parrain de l'OAS, en apparence psychopathe mais qui s'avère sympathisant. C'est le début de la longue épopée de Jacques Mesrine.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 285 fois
Aucun vote pour le moment

Rucas a ajouté ce film à 7 listes Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Autres actions de Rucas Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort